Archives de Tag: Robert Guédiguian

La Villa

L’heure des bilans

J’adore Robert Guédiguian et son cinéma. Cet homme-là ne déçoit jamais. Que ce soit avec Une Histoire de fou, Au fil d’Ariane, Les Neiges du Kilimandjaro, Marie-Jo et ses deux amours ou Marius et Jeannette, il sait nous emporter dans son petit monde méridional et nous faire partager son engagement et sa lutte permanente. Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions… Une fois de plus ces 107 minutes de huis clos au soleil d’hiver de la calanque de Méjean, sont un pur instant de bonheur et de sensibilité. En 1989, Guediguian réalisait Dieu vomit les tièdes… croyez-moi, c’est toujours d’actualité. Lire la suite

Publicités

Une histoire de fou

Quand l’Histoire tutoie l’actualité.

Une Histoire de

On suit avec passion depuis longtemps le cinéma engagé et militant de Robert Guédiguian. Cette fois, c’est sa fibre arménienne qui est à l’origine de ce scénario qui même habilement l’Histoire et le mélo. Un film dense, dans lequel il y a à boire et à manger. Berlin 1921, le principal responsable du génocide Arménien est exécuté par Soghomon Thelirian dont la famille a été entièrement exterminée. Lors de son procès, il témoigne du premier génocide du XXème siècle tant et si bien que le jury populaire l’acquitte. Soixante ans plus tard, Aram, jeune marseillais d’origine arménienne, fait sauter à Paris la voiture de l’ambassadeur de Turquie. Un jeune cycliste qui passait là par hasard, Gilles Tessier, est gravement blessé. Aram, en fuite, rejoint l’armée de libération de l’Arménie à Beyrouth. Avec ses camarades, jeunes arméniens du monde entier, il pense qu’il faut recourir à la lutte armée pour que le génocide soit reconnu et que la terre de leurs grands-parents leur soit rendue. Gilles, qui a perdu l’usage de ses jambes dans l’attentat, voit sa vie brisée. Il ne savait même pas que l’Arménie existait lorsqu’Anouch, la mère d’Aram, fait irruption dans sa chambre d’hôpital… La signification du titre est à chercher dans la folie des génocides. Le film comporte bien évidemment une visée idéologique pour la reconnaissance du génocide arménien, qui est malheureusement encore trop souvent ignoré dans plusieurs pays… mais pas seulement, car Guédiguian va bien au-delà en nous racontant l’histoire d’une famille et tente d’analyser les conséquences du terrorisme aveugle. 134 minutes très fortes et, hélas, cruellement d’actualité. Lire la suite

Au fil d’Ariane

Echappée belle pour femme en fugue

photo-Au-fil-d-Ariane-2014-4Le dernier film de Robert Guédiguian, Les Neiges du Kilimandjaro, était un pur chef d’œuvre. Alors voici son nouvel opus qu’on avait toutes les raisons d’attendre avec impatience. Pour son dix-huitième long-métrage, le réalisateur marseillais nous offre une fable solaire qui fait du bien au cœur et à l’âme.C’est le jour de son anniversaire et Ariane est plus seule que jamais dans sa jolie maison. Les bougies sont allumées sur le gâteau. Mais les invités se sont excusés… Ils ne viendront pas. Alors elle prend sa jolie voiture et quitte sa jolie banlieue pour se perdre dans la grande ville… A partir de cette idée, on nous mène sur les pas de notre femme seule à la rencontre du petit peuple marseillais tout en faconde et en pittoresque méridional. Un régal ! Lire la suite