Archives de Tag: Mars 13

Les Amants Passagers

S’envoyer en l’air, mode d’emploi !

les-amants-passagers-51404d71cac72Le Pedro Almodóvar nouveau est arrivé ! Et c’est toujours un évènement. Une panne technique met en danger la vie des personnes qui voyagent sur le vol 2549 de la compagnie Península. Les pilotes s’efforcent de trouver une solution avec le personnel de la tour de contrôle. Le chef de cabine et les stewards atypiques et baroques, tentent d’oublier leur propre désarroi et se donnent corps et âme pour que le voyage soit le plus agréable possible aux passagers. Mais la vie dans les nuages est aussi compliquée que sur terre, pour les mêmes raisons, qui se résument à deux mots : « sexe » et « mort ». Les passagers de la Classe Affaire ont tous un secret. Sur fond de comédie débridée et morale, tous ces personnages passent le temps en faisant des aveux sensationnels qui les aident à oublier l’angoisse du moment… Un sujet en or pour du grand Almodovar enfin libéré du poids de ses problèmes personnels. Il se lâche complètement pour cette comédie loufoque de haute volée. Lire la suite

Une chanson pour ma mère

L’idole à la ferme

une-chanson-pour-ma-mere-27-03-2013-1-gQuelque part dans les Ardennes, aujourd’hui… C’est parce qu’ils adorent leur maman qui est en train de disparaitre, que les membres de cette famille décomposée décident de lui offrir le plus incroyable des cadeaux d’adieu: Dave, le chanteur, son idole, en personne ! Mais ce projet délirant est peut-être un peu trop ambitieux pour ces frères et sœurs  qui croulent sous les non-dits et le silence depuis si longtemps… Pour son premier long métrage, le réalisateur belge Joël Franka a voulu faire dans la  comédie dramatique tendre et décalée. Le but n’est pas totalement atteint, même si le résultat est sympathique. Lire la suite

The Place beyond the pines

Broyés par le destin

4072_D001_00203Réalisé par Derek Cianfrance, à qui l’on doit l’excellent Blue Valentine en 2010, ce drame familial est une excellente surprise, bien écrit, très bien réalisé et interprété à la perfection. Une grande partie du film a été tournée en décors réels à Schenectady dans l’état de New York. Le titre vient du nom mohawk (iroquois) de cette ville. En effet, « Schenectady » signifie « beyond the pine plains » (l’endroit qui se trouve au-delà des pins). Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux… Lire la suite

Queen of Montreuil

Un bain de bonheur

025072012151330_media1C’est le début de l’été et Agathe est de retour en France, chez elle à Montreuil. Elle doit se remettre au travail mais aussi faire le deuil de son mari brutalement décédé. Elle y parviendrait peut-être plus facilement si elle cessait de trimballer l’urne funéraire et savait quoi faire des cendres ! L’arrivée inopinée à son domicile d’un couple d’islandais, d’une otarie et d’un voisin toujours désiré mais jamais complètement conquis vont lui donner les pouvoirs de reconquérir sa vie… Réalisée par Solveig Anspach, (souvenons-nous de Haut les cœurs !) islandaise expatriée, cette jolie comédie déjantée lui permet de faire se côtoyer ses deux patries sur un seul écran, dans un récit emmené par le déracinement, la communion de plusieurs destins… et les frasques d’un phoque ! En mélangeant le rire et les larmes, la joie et la douleur, la réalisatrice réussit un vrai petit moment de bonheur cinématographique. Lire la suite

Sous le figuier

Que la lumière soit

Sous-le-figuierNathalie, Christophe et Joëlle sont en pleine crise existentielle. Ils vont se retrouver réunis autour de Selma, 95 printemps et gravement malade, pour passer des vacances d’été mémorables au bord de la Moselle où ils comprendront que celle qu’ils pensaient aider à mourir, va les aider à vivre. Anne-Marie Etienne, réalisatrice belge, s’attaque dans cette comédie dramatique à une thématique difficile, celle de la mort, son acceptation, tout en la traitant de manière positive, paisible et rayonnante, en illustrant l’idée qu’elle est plus douce lorsque la vie a été vécue dans la sérénité. Un film solaire et doux comme une figue. Lire la suite

La Religieuse

Hiératique

20425316XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à entrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop « aimantes »… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté. Le dixième opus réalisé par Guillaume Nicloux dans une carrière marqués par des films aussi différents que Le Poulpe, La Cliente, Suite Noire ou Holyday. Cette fois, il adapte le célèbre roman de Diderot. Le film de Jacques Rivette, Suzanne Simonin, la religieuse de Diderot, avait fait scandale en 1966 puisque, dans un premier temps censuré jusqu’en 1967, il fut sélectionné au Festival de Cannes. Anna Karina interprétait alors le personnage de Suzanne. Evitons le jeu des comparaisons entre les deux films, et contentons nous de souligner est très beau et atteint le but qu’il s’était fixé. Lent, beau, exigeant et… réussi. Lire la suite

Cloud Atlas

Parabole spatio-temporelle

Cloud Atlas filmRéalisé par Lana Wachowski, (Larry Wachowski a changé de sexe et s’appelle désormais Lana) Tom Tykwer et Andy Wachowski, ce mélange de drame, de thriller et de science-fiction est adaptation du best-seller éponyme signé par un jeune auteur britannique, David Mitchell. Le roman a été publié en France en 2004 sous le titre Cartographie des nuages. À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié. Un film énorme, dans tous les sens du terme, un budget de 100 000 000 $, une durée de 2 heures 45 ( !), une distribution pléthorique, un scénario mêlant six histoires différentes sous la direction de trois réalisateurs… Et à l’arrivée une superbe réussite ! Lire la suite