Archives de Tag: juin 2012

Des idées, toujours des idées

Embrassons-nous, Folleville !

L’UMP en délire. Encore lundi dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, l’ex-porte-parole du petit Nicolas, a laissé entendre qu’elle pourrait y aller. Où ça ? Pas en vacances, non ! Mais dans la course à la présidence de l’Union Magnifiquement Perdante… en attendant 2017 et une autre présidence : Si ma ligne était reprise, partagée largement, y compris par d’autres qui ont plus de qualités que moi pour la porter, je me rangerais derrière eux, a-t-elle déclaré, en ajoutant : Si elle ne l’était pas, je serais tentée d’aller la porter devant les militants. Quelle est sa «ligne»? Adopter une position claire face au FN, c’est-à-dire en opposition totale avec ses idées. Lire la suite

The deep blue sea

La fureur d’aimer

Adaptation cinématographique de la pièce de théâtre éponyme de Sir Terence Rattigan, ce drame réalisé par Terence Davies, nous transporte en 1950 dans un Londres encore traumatisé par la guerre. Les stigmates des bombardements sont encore visibles, mais les anciens combattants, sont eux aussi, profondément marqués. Mais tout ceci n’est qu’une toile fond pour une intrigue qui porte sur la position de la femme dans la société britannique d’après-guerre. L’histoire se focalise donc sur le triangle classique, entre une femme, son riche mari, et son amant, mais va plus loin en nous montrant  une nation qui émerge à peine des décombres de la guerre et qui cherche à s’en sortir. La guerre a façonné tous les personnages et aucun n’en est sorti totalement indemne. Lire la suite

La vie en rose

Cinq ans ferme

Décidément tout sourit à François II et ses suivants. Cette fois, ça y est, il va pouvoir gouverner comme il le désire… enfin comme il pense pouvoir le faire. Car on peut craindre que les réalités économiques ne rattrapent très vite le gouvernement du « p’tit élu Nantais ». D’ailleurs les dossiers s’accumulent déjà sur les bureaux ministériels. Plans sociaux à retardement, augmentation du prix du gaz… à retardement, économies sur le train de vie de l’Etat par la diminution des effectifs de la Fonction Publique, réforme des rythmes scolaires, crise européenne, etc, etc… La grande question des arrivants étant comment annoncer les hausses d’impôts… sans annoncer de hausses d’impôts… Mais y a-t-il la moindre alternative ?

Lire la suite

The Dictator

Enorme et foutraque

Connaissez-vous la République du Wadiya ? Non ! Normal, elle a été inventée pour les besoins de la comédie réalisée par Larry Charles. A sa tête, l’Amiral Général Aladeen, dictateur nommé Leader Suprême à l’âge de 6 ans, après la mort prématurée de son père, tué dans un accident de chasse par 97 balles perdues et une grenade ! Voilà le ton est donné… Et le moins que l’on puisse dire c’est que le film fait dans le délire, le grand n’importe quoi, la provocation, le corrosif, l’humour trash et la démesure. Jugez plutôt, voici le titre complet de notre dictateur: (prenez votre respiration)Excellence, Amiral Général Aladeen, Général Colonel Docteur Aladeen, Président Démocrate à Vie, Commandant Invincible et Triomphant, Ophtalmologiste en Chef, Brillant Génie de l’Humanité, Excellent Nageur Y Compris de Brasse Papillon, Oppresseur Bien-Aimé et Protecteur Impitoyable du Peuple Précieux et Insignifiant de Wadiya. Il prétend en outre détenir près de 118 doctorats. Lire la suite

Adieu Berthe – L’enterrement de Mémé

Magique

J’ai toujours adoré les films réunissant les frères Podalydès, Bruno derrière la caméra et le génial Denis devant. On se souvient de Dieu seul me voit en 1998,  Liberté-Oléron en 2001 ou Le Mystère de la chambre jaune en 2003, par exemple. Il y a longtemps que je n’avais pas autant ri au cinéma, qui plus est, pour une comédie française. C’est tout simplement irrésistible à la fois d’humour noir, mais aussi de poésie et de tendresse. Lire la suite

La grammaire intérieure

Déprime juvénile

Adaptation d’un roman de David Grossman, « Le Livre de la grammaire intérieure », ce drame réalisé par Nir Bergman nous décrit la solitude d’un adolescent devant la violence des adultes qui l’entourent,  et son désarroi à la vue de sa famille qui se désagrège. Nous sommes en Israël pendant les années 60. Récit d’initiation comme on en a déjà vu beaucoup sur les émois de la jeunesse, cette plongée dans les méandres de l’adolescence est une déception. Lire la suite

80 jours

Toute honte bue

Un demi-siècle après s’être perdues de vue, deux femmes septuagénaires se retrouvent et font l’expérience d’une attirance réciproque. L’une est mariée, l’autre a assumé son homosexualité. La première, assaillie par des émotions contradictoires, hésite entre une lente prise de conscience dérangeante, celle d’une identité sexuelle refoulée, et son quotidien terne auprès de son vieil époux. L’autre laisse aller son naturel joyeux qui cache pourtant une solitude sans doute douloureuse. Mais toutes les deux revendiquent « être vieille ne signifie pas être sage ! ». Lire la suite