Archives de Tag: avril 14

96 heures

Flic et truand

96hFrédéric Schoendoerffer est un spécialiste du polar et du thriller. Après avoir réalisé Scènes de Crimes, Agents Secrets, Truand, les 5 saisons de Braquo pour la télé, Switch, voici un thriller pur et dur dans la grande tradition. Carré est le patron de la BRB (Brigade de Répression du Banditisme). 3 ans plus tôt, il a fait tomber un grand truand, Kancel. Aujourd’hui, à la faveur d’une extraction, Kancel kidnappe le flic. Il a 96 heures pour lui soutirer une seule information : savoir qui l’a balancé. Incontestablement du solide mais sans génie particulier. Un vrai savoir-faire soutenu par un grand duo d’acteurs… un point c’est tout, mais, après tout, c’est déjà pas mal.   Lire la suite

Barbecue

Pas très saignant

cinema_barbecue_film_franck_dubosc_jerome_commandeur_Lionel-Abelanski_lambert_wilson_florence-foresti_guillaume-de-tonquedec_eric_lavaine_comedieRien que du navrant dans la filmographie de Eric Lavaine. Jugez plutôt : Poltergay, Incognito, Protéger et Servir, Bienvenue à bord… C’est vous dire si l’ invitation à ce Barbecue ne me tentait qu’à moitié… ami de la litote, bonjour ! Pour ses 50 ans, Antoine a reçu un cadeau original : un infarctus. A partir de maintenant, il va devoir « faire attention ». Or, Antoine a passé sa vie entière à faire attention : attention à sa santé, à ce qu’il mangeait, attention à sa famille, à accepter les travers de ses amis, et à avaler de trop nombreuses couleuvres… Désormais, il va adopter un nouveau régime. Mais en voulant changer sa vie, on change forcément celle des autres… Alors soyons honnêtes, on est très, mais très loin du chef d’œuvre, Et pourtant, c’est largement ce que Eric Lavaine nous a donné de « moins pire » à ce jour. C’est tout dire ! Lire la suite

Pour vivre euro, vivons cachés !

La valse des indécis

D’abord la bonne nouvelle. Notre gouvernement a réussi quelque chose de positif : la libération de quatre de nos otages. Que la France ait du payer ou pas une rançon, on s’en tamponne complètement. Franchement, les états dépensent souvent beaucoup moins utile s’en qu’on s’en offense. La vie de quatre des nôtres vaut sans doute plus que d’atteindre les sacro-saints 3% que les technocrates de  l’Europe ultra libérale tentent d’imposer quelque soit la cure d’austérité, pour ne pas dire d’appauvrissement, qui en résulte.102OTAGES

Lire la suite

La Comédie Humaine

Balzac n’est pas mort

Quoi de neuf dans notre petit monde politique ? En fin de compte, rien du tout. On fait du neuf avec du vieux et on propose toujours les mêmes solutions… ou plutôt on demande systématiquement les efforts aux mêmes personnes. En gros, et selon un vieil adage, il vaut mieux faire payer les pauvres, ils sont beaucoup plus nombreux que les riches. Notre nouveau gouvernement n’échappe pas à la règle et les mesures proposées relèvent purement et simplement d’une vaste mystification.

Lire la suite

Mais qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?

La famille Benetton

Qu-est-ce-qu-on-a-fait-au-Bon-Dieu-Photo-Chantal-Lauby-Christian-Clavier-01La comédie de Philippe de Chauveron (qui a déjà commis L’élève Ducobu, mais avait écrit les scénarios très honorables de Les Seigneurs et Neuilly sa mère), à la fois réalisateur, scénariste et dialoguiste, en fait des tonnes et pourtant atteint parfaitement son but : faire rire, et, qui plus est, aux dépens des racistes de tous bords, et il faut l’avouer c’est assez réjouissant. Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt « vieille France ». Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d’ouverture d’esprit…Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois. Leurs espoirs de voir enfin l’une d’elles se marier à l’église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique. La réussite de ces 97 minutes de pure comédie est d’avoir fait de l’accumulation des poncifs des clichés et des idées reçues, sa force et non pas son handicap. Ce n’est sans doute pas un chef d’œuvre mais c’est suffisamment gai, original et enlevé pour trouver l’adhésion d’un large public. Lire la suite

Pelo Malo

Le désamour

PELOMALO-Junior 1Mariana Rondón nous décrit le quotidien difficile d’une famille modeste à Caracas, au Venezuela. Ces « cheveux rebelles » (traduction française du titre) sont au centre d’une crise d’identité et des relations plus que conflictuelles entre un jeune garçon et sa mère. Junior a 9 ans. Il vit à Caracas avec sa mère et son frère de 2 ans. Junior a les cheveux frisés de son père. Il voudrait avoir les cheveux lisses de sa mère. Junior adore chanter, danser avec sa grand-mère et se coiffer devant la glace. Mais pour sa mère, Junior est l’homme de la famille. C’est comme ça qu’elle l’aime… Thématique originale et intéressante pour ce drame qui a reçu le Coquillage d’or du meilleur film à la 61ème édition du Festival de San Sébastian. Lire la suite

Apprenti gigolo

Turpitudes à Brooklyn

photo-Apprenti-gigolo-Fading-Gigolo-2013-6John Turturro, scénariste, réalisateur et acteur, réussit sur les trois plans une comédie délicieusement incorrecte tournée en grande partie dans les quartiers juifs de Brooklyn, basée sur une histoire très originale et surtout impeccablement interprétée. Deux amis, l’un libraire, l’autre fleuriste, ont des problèmes d’argent. Le premier devient le mac du second. Ils feront le bonheur de leurs clientes. C’est en maîtrisant parfaitement le mélange des tonalités que Turturro nous propose 90 minutes de cinéma, certes hyper classique, mais qui vous réjouit le cœur et l’âme. Lire la suite