Vacances (bis)

Alerte : chroniqueur en berne

Pas grand-chose à se mettre sous la dent en ce milieu d’été pour le modeste observateur de l’actualité que je suis. En dehors des outrances de Donald le Connard, bien incapable de se dépêtrer des événements tragiques de Charlottesville, au sujet desquels, lors d’une conférence de presse totalement chaotique, où il aura tout dit et son contraire de reculade en petite lâcheté, il n’arrive qu’à renvoyer dos à dos ce que son pays recèle de plus violent et de plus rétrograde face à des contre manifestants réclamant justice face à la haine.

En France, au cas où ça vous aurait échappé, c’est l’été et sa vacance du pouvoir. Pendant que Toutanmacron fait du foot à l’OM, les bruissements d’emplois fictifs tous azimuts dans notre caste politique ne risquent pas de rafraîchir l’atmosphère…

… pas plus que l’habituelle et dramatique litanie des incendies de forêt. Même si les causes ne sont pas toujours connues, nos pompiers, eux, ne prennent pas vacances.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s