Paroles, paroles, paroles…

Après le Discours de la Méthode…

… la méthode du discours. On en a eu pour notre argent ces deux derniers jours. D’abord, le Big Boss, lundi. Il sème la bonne parole, il règle ses comptes, il fustige ses pâles adversaires, il philosophe… bref, il fait du Macron dans le texte. On ne comprend pas toujours tout, mais c’est beau comme du… Macron. La parole est d’argent, mais le silence endort. (Yves Mirande)

Et hier, on avait le droit au discours de politique générale du Havrais de Matignon, boxeur à ses heures, qui entre deux rounds, a dû réviser ses positions vis-à-vis de notre nouveau Président. Lui qui, pendant la campagne électorale opposait volontiers le Macron des actes  et  le Macron des discours voit le boomerang le frôler dangereusement. Anton Pann écrivait : Souvent la parole coupe davantage que le sabre. Celui de l’Edouard est sacrément émoussé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s