L’Amant d’un jour

Garrel filme Garrel

J’avoue avoir beaucoup de mal avec le cinéma de Philippe Garrel. Comme dans ses films précédents, on retrouve ses obsessions mais aussi ses tics qui à la longue m’ennuient profondément même si, cette fois, son film ne dure que 76 minutes… ce qui est largement suffisant. C’est l’histoire d’un père et de sa fille de 23 ans qui rentre un jour à la maison parce qu’elle vient d’être quittée, et de la nouvelle femme de ce père qui a elle aussi 23 ans et vit avec lui. Le scénario minimaliste comme toujours, le jeu distant des acteurs, la lenteur assumée et la banalité du propos, font de ce film, pourtant primé à Cannes avec le Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs, un petit rien dont on peut aisément se passer.

Certes, la musique de Jean-Louis Aubert et la splendide photographie noir et blanc du suisse Renato Berta sont à remarquer. Mais la complaisance du réalisateur à filmer les membres de sa famille – cette fois ce n’est pas Louis, c’est sa fille Esther – devient tout simplement insupportable en tournant au numéro de nombrilisme paternel. Après La Jalousie et A l’Ombre des femmes, Garrel consacre de nouveau son énergie à nous raconter un épisode amoureux qui ne présente pas un énorme intérêt… ami de la litote, je vous salue bien. Freudien ? Non, prétentieux. Existentiel ? Non, seulement chiant ! Sa fausse simplicité tourne à la routine à force d’observer à la loupe les émois et les déchirements du triangle amoureux.

J’adore Eric Caravaca qui, une fois de plus, sait tirer son épingle du jeu. Mais mon Dieu que les deux filles Esther Garrel et Louise Chevillotte, sont agaçantes et empruntées. Et je ne parlerai pas des seconds rôles, maladroits, hésitants et peu crédibles. La délicatesse ne doit pas être forcément source d’ennui. Chez Garrel, si ! C’est de l’anecdote sans grand intérêt mais que la critique institutionnelle adore et a pris pour habitude d’encenser. Mais pourquoi Garrel fait-il toujours le même film ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s