Oui-Oui et Ni-Ni sont dans un bateau

Devinez qui tombera à l’eau ?

Lui ratisse de plus en plus large. Elle, elle n’aime rien ni personne. Lui se cherche sa future majorité. Elle, elle n’a que trois moteurs de haine, l’Europe, les immigrants et… l’Emmanuel, qui se prend pour l’homme providentiel. Curieusement ils tentent d’atteindre le même port mais ne rament pas dans le même sens. Je vous parie un œuf dur contre un piano à queue qu’une seule chose est sûre : quel que soit le résultat de la régate, ce sont les Français qui vont écoper.

A propos de naufrage, parlons des lambeaux du PS. Pauvre Hamon, le dieu déchu – surtout par ses amis ( ?) socialistes – qui voit ses électeurs quitter le navire pour rallier Mélenronchon ou Macroncéphale. Si tant est que le doute soit encore permis, c’est bien le Catalan d’Evry qui aura planté le dernier clou dans le cercueil du socialisme de Jaurès et Aristide Briand.

On vient de réimprimer 40.000 exemplaires du livre que tous Les Républicains s’arrachent car, selon eux, il évoque l’existence fantasmée (ou pas) d’un cabinet noir à l’Elysée. Aux éditions Robert Laffont, c’est champagne tous les jours depuis que François le Félon a fait une pub d’enfer à Bienvenue Place Beauvau en prime time sur France 2. En une petite semaine, l’ouvrage s’est transformé un véritable carton littéraire. Curieusement, il y a un truc (presque) totalement passé sous les radars, page 17, écrit noir sur blanc. : Le scandale du « Penelopegate » vient d’éclater et le parquet national financier a diligenté, à la lecture de l’hebdomadaire satirique paraissant le mercredi, une enquête sur l’emploi présumé fictif de Madame Fillon, comme assistante parlementaire de son mari. Mais cette fois, le supposé cabinet noir de l’Elysée n’y est pour rien. On pourrait croire à un rajout à la réimpression, histoire de clore le débat, mais non. C’est la seule et unique version, information confirmée à la source. Et, comme promis devant Monsieur le Maire, les époux Fillon ont décidé de tout partager pour le meilleur et pour le pire, y compris les mises en examen.

Qui se ressemblent s’assemblent ! Le Canard Enchaîné a révélé que le voyage en Chine payé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes à son président, Laurent Wauquiez aurait servi à faire campagne pour François Fillon. Dans ce contexte, la rencontre des adhérents LR en faveur du candidat de la droite où des dons auraient été collectés, fait débat. Le conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani déclare vouloir envoyer des éléments au procureur de la République de Lyon, mais aussi son intention de saisir la commission nationale des comptes de campagne. L’entourage de Laurent le Pitoyable ne nie pas que l’élu des « Ripoublicains » a bien collecté des dons à la fin de l’échange, comme ça se fait à chaque fois. Un élément intrigue toutefois : l’invitation n’a pas été envoyée par les adhérents LR mais par le comité de soutien Fillon 2017 Chine. François le Félon est décidément très bien entouré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s