Tous à la tambouille !

La vraie morale se moque de la morale.

A l’heure où tous les candidats du Grand Prix de l’Elysée, la main sur le cœur, nous parlent de moralisation de la vie politique, on passe nos journées à compter les ralliements à l’un ou l’autre sans bien y percevoir une quelconque logique. Et pourtant, relisons Pascal…

Quand on pense que nous concluons aujourd’hui la Semaine internationale de la courtoisie au volant, on ne peut que constater que notre personnel politique ne s’est toujours pas acheté une conduite. Car que visent maintenant la plus part de ces Messieurs-Dames ? Le 3ème tour de la Présidentielle ! C’est-à-dire au mieux la distribution des ministères, au pire une investiture pour les législatives. Ou alors, comment expliquer la folle semaine vécue par  Tartufillon ? A commencer par le meeting du Trocadéro. Je ne reviendrai pas sur la sempiternelle querelle des chiffres de participation : 50 000 selon la police, 250 000 selon Bruno Retailleau, l’organisateur dudit rassemblement, un spécialiste de la tricherie puisque, lors de sa participation à Intervilles en 1997 dans l’équipe du Puy du Fou… on ne se refait pas !

Durant le discours de François le félon, on pouvait compter ce qui restait de ses soutiens serrés comme des sardines derrière leur champion. A cause du froid ? De la pluie ? Non, pour être dans le cadre des caméras. Bref, les Républicains ont passé une semaine à démissionner, à bouder, à fuir le navire avant le naufrage définitif. Tartufillon à la casaque de plus en plus ternie ne semblait plus être le bon jockey à suivre. Et pourtant…

Volte-face quasi générale mercredi après la réunion au siège du parti. Le matin même, le divin chauve a jeté l’éponge après avoir balancé tous azimuts sur ses « amis ». Le soir, Fillon avait retourné la plupart de ses détracteurs qui se disent que s’ils veulent une place aux prochaines législatives, il fallait caresser ce qui reste de leur sourcilleux champion dans le sens du poil. Les sarkozistes reviennent en nombre sur le devant de la scène, Barouin en tête – on ne voyait que lui, glué dans le dos de « M. Propre aux mains sales ». Mais les ordres sont les ordres, Gugusse 1er manipule toujours ses troupes en coulisses. Lui, il s’en fout, il a décroché depuis peu un emploi fictif chez Accor et pour fêter ça, il est allé au Camp Nou, où il s’est fait virer de sa loge pour cause de grande agitation et provocation envers les supporters catalans. On ne le refera pas. Pauvre type !

Tout cela a donné l’idée d’un cadeau original pour sa Pénélope. La Journée de la Femme, ça se fête ! Il avait d’abord pensé à un manuel du petit tapissier et puis… L’occasion de citer André Malraux : Bien que la tapisserie demeure mineure, elle entre anthologiquement au Musée de l’Imaginaire. Comme certains emplois…

Ralliements ? Vous en voulez d’autres ? Regardons du côté du « Macroncéphale », le nouveau Messie venu de nulle part, en tout cas ni de droite ni de gauche, selon ses propres dires. Pour En Marche, on ratisse large. L’Emmanuel n’en finit plus de voir arriver de partout les opportunistes de tous bords, flamberge au vent avec l’ambition personnelle comme gouvernail. Car comme le disait Stanley Baldwin : J’aimerais mieux être un opportuniste et flotter, que couler à pic, mes principes autour du cou. De Robert Hue à Alain Madelin – en voilà deux que je croyais morts depuis longtemps – en passant par Delanoé, Bayrou, Cohn-Bendit, en attendant Le Foll, (qui s’y fie), Bartolone et Le Drian… Que du neuf ! C’est incroyable comme on adhère aux idées du jeunot depuis qu’il fait figure de favori pour le 7 mai. Devinez pourquoi ?… Je crois l’avoir déjà dit un peu plus haut. Il n’y a d’ailleurs que peu de ralliements à constater chez Mélenronchon et le nouveau dieu Hamon. CQFD.

Publicités

Une réponse à “Tous à la tambouille !

  1. Il nous faudra bien pourtant mettre un bulletin dans l’urne !……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s