Baby Phone

Jeu de massacre

Encore un premier long-métrage. Cette fois c’est une comédie et elle est signée Olivier Casas. Tout n’est pas parfait mais c’est bien écrit, bien joué et même si la mise en scène est sans originalité, elle sait éviter les pièges du théâtre filmé et nous fait passer 85 minutes agréables. Au détour d’un dîner, les révélations faites à travers le baby-phone d’une chambre d’enfant  vont créer un véritable cataclysme au sein d’une famille et d’un groupe d’amis…Le type même de film qui va se faire descendre par la critique institutionnelle et qui va séduire le grand public. Il en faut pour tous les goûts, n’en déplaise à l’intelligentsia parisienne.

Olivier Casas est à la fois réalisateur, scénariste mais aussi producteur, ce qui est très rare dans le cadre d’un premier film. Il s’agit d’un huis-clos à sept personnages. On pense très vite à la comédie culte Un air de famille de Cédric Klapisch . Celui-ci prouve une fois de plus que la comédie est toujours plus forte quand elle est jouée avec gravité et qu’elle assume sa dimension tragique. Ici, le rire est souvent grinçant et la comédie tourne au jeu de massacre entre amis et dans les couples. Tout se délite entre la mère en plein burn-out et son mari le musicien loser, comme dans le couple des parents, dans la relation entre le manager véreux et sa chanteuse, etc… Même si la quasi totalité de l’intrigue se déroule dans un même décor, le réalisateur a cherché à éviter l’effet « pièce de théâtre » en filmant ses personnages au plus près et leur évitant ainsi d’en faire trop. Alors, en résumé, ce n’est pas du grand cinéma, ce n’est pas la comédie de l’année, mais ça sonne juste, c’est souvent drôle, parfois très grinçant et surtout très bien joué.

Je trouve que Medi Sadoun, quand il est bien dirigé, s’affirme de film en film comme un bon comédien. Anne Marivin, que l’on voit beaucoup en ce moment sur nos écrans, est toujours juste. Pascal Demolon pour une fois n’en fait pas des tonnes, le couple des anciens Michel Jonasz/Marie-Christine Adam est irrésistible. Barbara Schulz et Lannick Gautry complètent parfaitement ce film d’acteurs qui en réjouira plus d’un. Un bon moment de détente intelligent et efficace. C’est le week-end, pourquoi ne pas s’accorder un bon moment de détente ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s