2017…

… l’année de tous les dangers.

Et alors ! Pourquoi pas moi ? C’est décidé : votre Jipéhel y va aussi de ses vœux pour l’année à venir. 2016 fut calamiteuse à bien des égards, 2017 sera-t-elle moins pire ? Eh non ! Je n’ai même pas écrit « meilleure »…. C’est vous dire si on a le moral chevillé au corps.

François II y est allé de son couplet, son ultime 31 décembre présidentiel. Toujours marquée par cette franche joie de vivre, notre « encore Président », nous a délivré son message qu’on pourrait résumer en 5 mots : terrorisme, Trump, Fillon, dispersion et FN. Bon, sur Daesh & Co. Rien de nouveau… on n’en n’a pas fini et ça va être long. A propos de la COP 21, un petit coup d’épingle à Donald le Connard et son aveuglement aussi balourd et borné que le bonhomme. Appel non déguisé à la droite thatchérienne de François le Fielleux à ne pas brutaliser la France. La gauche – enfin les gauches – ont eu aussi leur petit paquet avec cette invitation à ne pas se disperser, à rechercher l’union, etc… C’est vrai que le 1er janvier c’est le moment des bonnes résolutions… qui sont rarement tenues.

22-voeux

Quant à la châtelaine de Montretout, la « candidate du peuple », – je m’arrête un instant… je pouffe ! – François II le Clairvoyant (pour une fois) a prédit que si, par malheur, les Français l’amenaient au pouvoir en mai prochain, ce ne serait plus la France… Mais visiblement, elle a d’autres chats à fouetter. Notre « Duce en jupon » a en effet bien des problèmes pour financer sa campagne électorale. Les banques françaises s’y refusent, – on se demande bien pourquoi –, la banque russe qui devait prêter 9 millions d’euros a fait faillite (elle a dû lire le programme économique de la Marine et ses p’tits gars) mais il semblerait que cette somme pourrait être versée malgré tout – une enquête est déjà ouverte en France depuis l’automne pour financement « frauduleux » -. En attendant, Notre « parti comme les autres » fait les yeux doux à l’Arabie Saoudite et viendront s’ajouter au pactole espéré les 6 millions du micro-parti du patriarche nauséabond… on le savait depuis longtemps, l’argent n’a pas d’odeur.

Comme Geluck et son irrésistible chat : je vous souhaite tout ce que vous souhaitiez qu’on vous souhaite, mais en mieux.

Publicités

Une réponse à “2017…

  1. Après cette roborative lecture , je me bornerai à te souhaiter , mon cher Jiphel de continuer à nous enchanter de tes analyses et commentaires et de nous souhaiter à tous de belles évasions cinéphiles grâce à toi
    Belle année 2017 à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s