Epidémie

Chienlit abracadabrantesque et chicayas

C’est le dernier mot à la mode. Après De Gaulle et Chirac qui avaient remis certains termes sur le haut des dictionnaires, voici apparaître dans notre riante campagne… électorale, tout un vol de chicayasn.f. originaire de l’arabe et signifiant « plainte » -. C’est plus qu’un hasard, c’est une épidémie, qui sans aller jusqu’à la  pandémie, est en train de contaminer à la vitesse de la lumière médiatique tout personnel politique.

14-chicayas

On avait vu ce mot exhumé en 2008 par Julien Dray : On n’attend pas d’un chef d’État qu’il réduise son discours et son analyse politique à une chicaya de basse-cour contre son prédécesseur. Puis, une rafale de chicayas à Droite avec Juppé dénonçant sur son blog les chicayas internes et les rivalités de personnes, puis récemment Benoit Apparu, parlant à son tour du « divin chauve girondin »: la posture du chicaya, il doit la laisser aux autres pour apparaître comme celui qui prend de la hauteur. Au tour de Bruno-ex-le-Renouveau, qui traita ses adversaires de boys band des années 90 avant de se moquer de leurs chicayas.

Et en point d’orgue, la châtelaine de Montretout dérape en utilisant à son tour ce vocable issu de l’arabe (un comble !) pour qualifier ses dissensions avec sa nièce, la « Marion pas très nette », annonçant qu’elle veut mettre fin aux chicayas au sein du FN, qui devient donc un parti comme les autres… à tous les points de vue.

12-marine

Et je ne saurai oublier notre « Macroncéphale » qui fait comme tous ses petits « copains  » avec, en parlant de la primaire socialiste : pas question de participer à ces chicayas.

11-macron

Le petit Manu d’Evry n’a pas encore été touché par cette déferlante « chicayesque », il faut dire qu’en plein désert, on craint moins les virus.

10-valls

Dernière minute : on apprend que les instances du PS (Pauvres Sots) ont décidé de refuser la participation de Gérard Filoche, faute de parrainages suffisants… Mais, qui a exercé des pressions auprès des élus pour qu’ils n’accordent pas leur soutien à l’ancien Inspecteur du Travail ? Qui le tempétueux Gégé dérange-t-il vraiment ? Qui n’a pas envie, durant les débats, d’entendre une critique étayée contre la loi El Khomry ? Poser la question c’est y répondre. Un déni de démocratie qui ne pourra que se retourner contre ses auteurs à moins qu’ils nous expliquent pourquoi Mme Pinel, MM. de Rugy et Benahmias ont eu l’autorisation d’accéder directement à la primaire sans autres formalités. Je doute fort que ces questions ne reçoivent une réponse satisfaisante.

17-filoche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s