Sully

Crash réussi

sully

Cette fois Clint Eastwood a décidé de faire dans le biopic en racontant dans le détail l’histoire vraie d’un pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009. Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière. 96 minutes sous haute tension absolument passionnantes. Le vieux Clint à son meilleur. 

sully

Qui est Chesley « Sully » Sullenberger ?  C’est un ancien pilote de ligne américain. Le 15 janvier 2009, son Airbus A320 connaît une panne de moteur suite à un impact avec des oiseaux. Avec 155 passagers à son bord, le drame semble inévitable. C’était sans compter sur le sang-froid de Sully, réussissant à poser son appareil sur le fleuve Hudson à New York, au large de Manhattan, sauvant la vie de tous les passagers et membres d’équipage. La presse nommera l’exploit Le miracle de l’Hudson. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière. Au-delà du drame du crash de l’avion, c’est cet aspect de l’histoire du pilote que Clint Eastwood a voulu explorer dans ce biopic. Mais au-delà de ce portrait, il s’agit d’une interrogation sur le statut du héros d’aujourd’hui made in USA. Le scénario d’une émotion rare et d’une grande simplicité mêle harmonieusement les réactions humaines et les aspects techniques. Si le suspense très bien mené nous vient des séances de procès, le grand intérêt du film est évidemment cette figure du héros porté au pinacle par une population reconnaissante et voué aux gémonies par une compagnie d’assurance entièrement tournée vers le profit. Je le redis c’est du grand cinéma intelligent et passionnant.

sully

L’«équipage» est remarquablement incarné par le toujours impeccable Tom Hanks et Aaron Eckhart. Tous les deux ont suivi une formation accélérée de pilote de ligne et… ça se voit. Ils sont parfaitement à l’aise aux commandes et donc ajoutent encore au réalisme de l’histoire. Je citerai encore Laura Linney parfaite elle aussi. C’est décidément un des films grand-public du moment. On est très loin du film catastrophe lambda et de ses clichés éculés. Non, on a ici le droit à un vrai film humain intelligent et qui porte à la réflexion. Eastwood, à 86 ans, reste, avec Spielberg, un des derniers grands classiques du cinéma américain et réussit un film catastrophe minimaliste. Un vrai tour de force.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s