De tout un peu…

… mais beaucoup à dire

Le temps de travail des enseignants a toujours suscité de nombreux fantasmes. Preuve encore ce mardi sur France Inter avec le candidat à la primaire de droite, Pinocchio, qui a déclaré que les profs travaillaient six mois de l’année précisant que s’il était élu les enseignants auraient entre 20-25 % d’obligation de présence dans les établissements en plusQuelle est donc la réalité du travail des profs ?

246-profs

Quelles sont les obligations de services de ces scandaleux privilégiés de la Nation ? Je veux dire aux enseignants qu’on ne peut pas continuer comme ça. Un agrégé, c’est-à-dire le sommet en matière de compétences, c’est quinze heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année. Un certifié [titulaire du CAPES, CAPET, CAPEPS ou CAPLP], c’est dix-huit heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année. Et un professeur des écoles c’est vingt-quatre heures d’obligation de service par semaine, six mois de l’année […] Des chiffres exacts concernant les obligations de service fixées par décret, mais l’ancien président de la République en a oublié d’autres. Tout d’abord, il a passé sous silence les 108 heures annuelles qui s’imposent en plus aux enseignants de maternelle et du primaire, pour organiser les activités pédagogiques complémentaires, travailler en équipe avec leurs collègues, rencontrer les parents et participer au conseil d’école. Ce qui fait déjà monter leur temps de travail à l’école à 27 heures par semaine… C’est ballot, non ?

Autre question sur le nombre d’heures que les enseignants font en plus chez eux. Car tout ce temps de travail « caché » des profs est oublié dans le calcul de Gugusse 1er, roi des menteurs. Ils doivent d’une part préparer leurs cours, mais aussi corriger les copies, effectuer un travail de documentation personnelle. Et si l’on ajoute ces heures-là, le temps de travail des profs est nettement moins enviable. Selon l’enquête Emploi du temps de l’Insee, les enseignants du premier degré exerçant à temps complet disent travailler en moyenne 44 heures par semaine en 2010. Idem pour les profs du secondaire, (collège et lycée). D’après l’enquête Emploi du temps de l’Insee en 2010, s’ils comptabilisent leur temps de travail dans leur établissement et à domicile, les professeurs certifiés déclarent travailler 43 heures, et les agrégés 39 heures. N’est ce pas 35 heures les temps légal de travail hebdomadaire ?
Parlons heures supplémentaires. Oui, surtout dans le secondaire. Par exemple pour faire de l’accompagnement éducatif après les cours, assurer des stages pendant les vacances… Selon une étude du ministère de l’Education, 73 % des enseignants du second degré qui effectuaient au moins une heure supplémentaire par semaine en 2011-2012. Ces heures-là, qui varient beaucoup selon les profs  ont aussi été zappées par Nico le Petit, Empereur de l’approximation.
Oui mais il y a les vacances ? Si l’on fait le décompte des vacances scolaires sur le calendrier 2016-2017, les enseignants de la maternelle au lycée ont environ 14 semaines de vacances, c’est-à-dire trois mois et demi, – dont deux mois non payés – ce qui fait au final, huit mois et demi de travail. Par ailleurs, selon l’enquête Emploi du temps de l’Insee en 2010, les enseignants déclarent travailler pendant leurs congés, en moyenne 20 jours dans le primaire et 18 jours dans le secondaire, dont environ la moitié pendant les vacances d’été. Ce qui fait un temps de travail de plus de neuf mois dans l’année. On est donc bien loin des six mois évoqués par celui-dont-on-ne-devrait-plus-dire-le-nom, le Voldemor de la politique française.
Toujours dans la Primaire de la Droite et plus du Centre, J.F.P a fait des bulles cette semaine. Après avoir déjeuné avec le sieur Mesnard – l’homme qui ne donne pas envie de Béziers – Poisson a montré son vrai visage. Comme il ne veut pas s’en prendre à ses adversaires français, il s’en est pris à Hillary Clinton en affirmant : la proximité de (la candidate à la présidence américaine Hillary) Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France. Le plus dangereux pour la France c’est lui et ses amis de la droite extrême. La châtelaine de Montretout a compris depuis longtemps que ce genre de déclarations est contre productif. Elle n’en pense pas moins, mais in petto, Poisson, lui, est sorti du bocal… je crains fort qu’il ne manque d’air très rapidement.

245-poisson

Vous devez vous étonner du fait que je n’ai toujours pas donné mon point de vue sur les verbatims de François II le débonnaire. Il a choisi le bouquin des deux journalistes du Monde, pour, à minimum péter les plombs, au pire, pour se suicider politiquement. Je n’ai pas lu le brûlot en question, alors, contrairement à 95% de ceux qui en parlent savamment sans l’avoir épluché, je ne porterai pas de jugement, me méfiant par-dessus-tout de la mode des « bonnes feuilles » qui n’est qu’un florilège de petites phrases sorties de leur contexte. Bref, si cette erreur monumentale pouvait enfin faire comprendre à François II le Suicidaire que sa carrière est terminée… on applaudirait bien volontiers.

248-reelection

Enfin un petit mot de notre Police qui est très très colère… et on la comprend. Mais quand les flics manifestent doit-on faire appel aux casseurs pour maintenir l’ordre ???

244-flics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s