Rang d’oignons

De quoi pleurer !

Les avez-vous vus jeudi dernier, dans leurs plus beaux atours, coincés derrière leurs pupitres, compassés (cons du passé), les yeux rivés face caméra, en évitant surtout de se regarder… spectacle pitoyable d’une parade figée par des règles préétablies pour un débat qui n’en était pas un.

242-oignons-b

Je ne parlerai ici que de la forme, parce que pour le fond… c’était insondable. Un comble quand il s’agit de politique. D’ailleurs, les instituts s’en donnent à cœur joie depuis 3 jours : qui a gagné ? Qui a perdu ? Qui a convaincu ? Qui a dit vrai ? Qui a menti ? Bref, les résultats font apparaître que rien n’a bougé, car à toutes ces questions, les sondés se sont contentés de « voter » pour leur champion. Donc match nul, dans toutes les acceptions du terme.

Quel ennui ! L’autre raison pour laquelle je ne parlerai pas du fond, c’est que je n’ai pas tenu très longtemps devant mon écran plat. Bâillements discrets, assoupissements, fourmis dans les jambes, comme devant un mauvais film. J’ai craqué au bout d’une demi-heure. Tout ce que j’ai retenu, c’est, de gauche à droite, (si j’ose dire) l’air morne de Le Maire, le côté sûr de lui du divin chauve girondin, le regard fixe des yeux trop maquillés de NKM, la posture (une de plus) de Gugusse 1er qui tentait de se grandir… en vain car malgré ses talonnettes de compétition, il n’y arrivait pas et qui bouillait d’impatience en attendant son tour de parole, le sourire carnassier du Meldois(aïe), qui me rappelait un crocodile que j’ai beaucoup aimé, qui aurait bien bouffé tout cru son voisin, J.F. Poisson le bien-nommé, et enfin l’éternel tronche de bonnet de nuit de double F. le Sarthois, l’homme qui semble annoncer en permanence un deuil aux familles. Casting de luxe ? Casting qui ne nous promet pas des lendemains qui chantent, car l’incompétence était, elle, bien au rendez-vous. Je reviendrai sur les mensonges, trous de mémoire ( ?) et autres approximations de ces Messieurs Dames dans ma prochaine chronique d’humeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s