Money Monster

Cynical show

money

Cinq ans après son troublant Complexe du castor, Jodie Foster revient avec un thriller d’excellente facture et au casting plus bancable. Lee Gates est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs… Ces 100 minutes haletantes constituent pour moi une excellente surprise. c’est bien construit, très original, et, je le répète, la distribution est à la hauteur des ambitions de la réalisatrice qui a décidé d’adapter ce scénario qui faisait partie de la fameuse liste noire 2014 des projets qui n’avaient pas pu se concrétiser. Fort heureusement pour nous, elle est passée par là.

MoneyMonster_1280Copy

Un film sur la télé n’est pas chose si courante et on saluera d’abord la performance technique puisque toutes les scènes qui se déroulent sur le plateau de télévision – ont été tournées deux fois : la première du point de vue des caméras de télévision, la seconde avec les caméras de cinéma. Le montage n’a pas dû être simple. Afin de garder un maximum de réalisme, le tournage a eu lieu dans les studios de la chaîne de télé CBS qui sont situés à Manhattan. Voilà pour la technique. Maintenant parlons du fond, avec une mention particulière pour le scénario malin, habile et qui sait à la fois dénoncer les outrances de certains médias et ménager un suspense très fort. On ne s’ennuie pas un seul instant devant ce film qui distrait le spectateur tout en dénonçant le cynisme des patrons, la course à l’audimat, la paranoïa relayée par les médias et les réseaux sociaux et met en cause la fiabilité de l’information. Beaucoup plus profond et engagé qu’il n’y paraît de prime abord.

money-monster-trailer

C’est la quatrième fois que George Clooney et Julia Roberts se retrouvent à l’écran… et c’est une parfaite réussite. Lui, en bouffon du petit écran qui va prendre conscience tout au long de sa prise d’otage, à la fois de ses faiblesses et son pouvoir. Un rôle épatant qui sort le beau Georges de sa routine, comme venaient de le faire les Frères Coen dans Ave César. Elle, est également parfaite. Elle est LA productrice par excellence, passée maîtresse dans l’art de mener plusieurs choses de front tout en tirant les ficelles de l’émission via l’oreillette obligée. Jack O’Connell, révélé dans le formidable Les Poings contre les murs, nous livre encore une performance forte et juste. Caitriona Balfe et Dominic West complètent parfaitement l’affiche de ce thriller inquiétant et édifiant à la fois. Une très bonne surprise.

Publicités

Une réponse à “Money Monster

  1. C’est très bienfait ! Film tenu par deux excellents acteurs , extrêmement réalistes , un suspense qui résiste bien à de légères invraisemblances
    De l’action et du « fond » , ne boudons pas notre plaisir !…..
     » What else ? » ……à voir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s