Dalton Trumbo

Biopic en forme de réquisitoire

TR_01117.dng PHOTO: Hilary Bronwyn Gail / Bleecker Street

Jay Roach est un habitué des récits flirtant avec la politique. En 2008, il reconstitua pour la télévision américaine la lutte entre Al Gore et George W. Bush. En 2012, ce fut Game Change, avec à Julianne Moore salué par de multiples prix. La même année, pour le cinéma, il imagina la lutte entre deux candidats fictionnels dans Moi, député. Enfin, il dirigea le pilote et produit actuellement la série The Brink, où Jack Black et Tim Robbins tentent d’empêcher la troisième guerre mondiale. Enfin, il est actuellement en tournage pour une nouvelle série politique américaine… Son biopic qui vient de sortir sur nos écrans est en tous points remarquable et passionnant. Hollywood, la Guerre Froide bat son plein. Alors qu’il est au sommet de son art, le scénariste Dalton Trumbo est accusé d’être communiste.  Avec d’autres artistes, il devient très vite infréquentable, puis est emprisonné et placé sur la Liste Noire : il lui est désormais impossible de travailler. Grâce à son talent et au soutien inconditionnel de sa famille, Il va contourner cette interdiction. En menant dans l’ombre un long combat vers sa réhabilitation, il forgera sa légende.124 minutes de très haute volée servies par un formidable acteur.

dalton trumbo

Dalton Trumbo a eu très tôt des démêlés avec les autorités en raison de son implication communiste. En 1929, il fut renvoyé par la Warner Bros pour avoir refusé de démissionner d’une commission jugée trop à gauche. D’abord militant dans des associations, il a rejoint le parti communiste en 1943 avant de faire partie des Dix d’Hollywood qui refuseront de répondre aux questions de la commission des activités antiaméricaines. Jack Roach eut comme professeur Edward Dmytryk, un des dix d’Hollywood ayant subi de plein fouet la répression du maccarthysme. Pour les auteurs du film, le maccarthysme qui a réprimé les scénaristes durant les années 50 n’est pas qu’une histoire ancienne et cette histoire constitue même un avertissement afin que la liberté d’expression continue de s’exercer. Aujourd’hui, on retient surtout que Trumbo a été communiste, mais on ne se rend pas compte qu’en réalité c’était un patriote. Il était communiste à la fin des années 30 et au début des années 40, à une époque où cela voulait dire qu’on défendait la classe ouvrière, qu’on s’opposait aux lois ségrégationnistes et qu’on se battait pour les droits civiques accordés aux Noirs américains. Cela n’avait rien à voir avec l’URSS : il s’agissait de réfléchir à la manière dont un grand pays comme les États-Unis pouvait encore accomplir des progrès. (…) Il estimait que le Congrès n’avait aucunement le droit de l’obliger à révéler ses opinions politiques. C’est donc l’histoire d’un homme qui est resté fidèle à ses propres croyances et convictions. Une somptueuse reconstitution des années 50 américaines, plus que réaliste et servie par  un casting hors du commun pour une œuvre magnifique. A voir absolument !

dalton_trumbo_7

Bien sûr, Bryan Cranston écrase tout sur son passage. Pratiquement de tous les plans, il livre une composition d’une force st d’une justesse incomparables. Il fait plus qu’incarner le célèbre scénariste couvert d’Oscar, il EST Dalton Trumbo. Mais le reste de la distribution lui donne une réplique parfaite avec surtout Diane Lane et Helen Mirren, sans oublier Adewale Akinnuoye-Agbaje, Elle Fanning, John Goodman, David James-Elliott, etc… Un film courageux qui ose rappeler qu’une démocratie peut échouer quand l’immense majorité de ses parlementaires décide de condamner ceux qui pensent différemment. Même si la mise en scène est plus que classique, le propos est aussi édifiant que glaçant. Un réquisitoire cinglant contre la bêtise, l’intolérance et l’ignorance qui reste hélas cruellement d’actualité.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s