Deux mois de ciné

Bilan

Rarement début d’année dans les salles obscures aura été aussi riche. Aussi, je crois utile de faire une petite piqûre de rappel pour ceux qui aurait pris du retard. Bien sûr, je ne parlerai pas ici des grosses productions qui n’ont besoin ni de moi ni de personne d’ailleurs pour attirer le grand public. Cette déclaration liminaire ne signifiant pas que je n’ai pas apprécié Ave César, Les 8 Salopards, Chocolat, Spotlight ou The Revenant. Reportez vous à mes différentes chroniques pour vous en convaincre.

les_innocentes-2

Non, le préfère parler ici d’excellents films qui auraient échapper à votre attention, ou tout simplement que votre emploi du temps vous a empêcher d’aller voir. Alors je commencerai par un petit tour du monde allant de la Tunisie, avec A peine j’ouvre les yeux, au Japon avec une perle intitulée An – Les Délices de Tokyo, en passant par la Pologne et le bouleversant Les Innocentes, l’Argentine pour El Clan sans oublier deux films islandais incontournables Béliers et L’histoire du géant timide .

-les-delices-de-tokyo-751x1024

En France aussi, on a découvert de belles surprises : 4 drames Je vous souhaite d’être follement aimée, La fille du patron, Préjudice et Peur de rien, des films d’auteurs bien écrits, originaux, bien réalisés et surtout très bien interprétés. J’ajouterai deux comédies de styles très différents mais qui ne peuvent que réjouir le public, Encore heureux et La vache

Encore_heureux

Je suis en mesure de vous annoncer un des chocs de ces premiers mois 2016, à sortir ce mercredi 9 mars, il s’agit de Room de Lenny Abrahamson, pour lequel Brie Larson a reçu l’Oscar de l’interprétation féminine et où vous pourrez découvrir un jeune garçon extraordinaire, Jacob Tremblay.

affiche room

Enfin, je ne résiste pas à citer quelques flops retentissants à éviter de toute urgence, Et ta sœur, Pension complète, Joséphine s’arrondit… la palme du naveton pur jus revenant haut la main à Les Naufragés déjà disparus de l’affiche après deux petites semaines d’exploitation. Ah ! le bouche à oreille fonctionne toujours aussi bien… et c’est rassurant.

Publicités

Une réponse à “Deux mois de ciné

  1. + un film à voir ab-so-lu-ment => « Merci Patron! « 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s