Un petit tour à la campagne


Prétendants et prétentieux

« Bon à rien », « connard », « fumier »… A défaut d’avoir du vocabulaire et de l’imagination, nos agriculteurs ont de la suite dans les idées. On s’y attendait, le passage de François II le Débonnaire au Salon de l’Agriculture n’avait aucune chance de bien se passer. Au moins a-t-il eu le courage de rester près de six heures Porte de Versailles, là où d’autres suivez mon regard) ne l’auraient sans doute pas eu. Mais quand on est en campagne…

97 SALON DE LK'AGRICULTURE

C’est sûr que la semaine que François II le Corrézien vient de passer dans les territoires ultramarins, (j’adore cet adjectif !) a été plus paisible. Et là au moins il avait des promesses à faire, un peu de compassion à semer et une bonne dose de repentance à distribuer. Pour notre Président, c’était un chemin pavé de roses…

89 WALLIS ET FUTUNA

90 ESSAIS NUCLEAIRES

Or, chez lui, l’homme de paix n’est jamais bien loin du chef de guerre. Selon Le Monde, la présence de troupe française en Libye serait un secret de polichinelle. Non ? Sans blague ! Côté Ministère de la défense on nie avec véhémence et la main sur le cœur… j’adore les zeugmas.

92 LYBIE

Moins grave, mais tout aussi révélateur du débat politique en France. L’annonce de la candidature de Bruno Le Maire aux primaires de la droite après un long et insoutenable suspense. Sa déclaration en meeting valait son pesant de ridicule et de prétention… J’espère, par ailleurs que vous n’avez raté aucune des apparitions du revenant, l’ineffable Débris de Meaux, qui après avoir savonné la planche judiciaire de son « ami » de toujours, Gugusse 1er, a couru les plateaux radio et télé pour nous montrer qu’il était blanc comme neige. Effet d’optique, il était beaucoup mieux maquillé que les comptes de Bygmalion.

91 BRUNO LE MAIRE

Enfin, petite chronique d’une explosion annoncée, celle du PS, (Pitoyables Socialistes) ou plutôt de ses lambeaux. On sait que, depuis longtemps, ce parti est celui des dissidences, des courants, des motions, des petites haines et grandes ambitions… Vous me direz que je pourrais écrire ça de tous les partis politiques, mais tout de même le PS tient le pompon, ça fait parti de son histoire, de ses gènes, de son ADN. Mais là, on est arrivé à un point qui me paraît rédhibitoire. Plus personne n’aime personne, il n’y a plus de leader, et le chef naturel, le Président normal, a perdu toute légitimité à représenter son propre parti…

94 P.S

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s