Déchéance

La politique n’a plus la classe

On aimerait parfois dire du bien de notre classe politique. On aimerait saluer quelques bonnes décisions prises par ceux qui nous gouvernent. On aimerait ne pas stigmatiser à longueur de chroniques les postures et les déclarations à l’emporte-pièce d’une opposition stérile qui ne sait que… s’opposer. On aimerait ne pas montrer du doigt une Extrême-Droite dont les seuls carburants sont le mensonge et la haine. On aimerait ne pas avoir à commenter inlassablement les incohérences d’une Extrême-Gauche aussi divisée qu’impuissante.  Bien au contraire, on aimerait parler un peu plus souvent de ceux qui se sont engagés en politique, la foi chevillée au corps (électoral) et qui resteront tout au long de leurs mandats des serviteurs zélés de l’Etat et des Français. Hélas, trois fois hélas ! La connerie refait toujours surface. Trois exemples.. et pas des moindres.

Le trio de « cons-jurés » qui se réunit une fois par mois dans les salons de la Rotonde, à Montparnasse, laisse apparaître au grand jour la pauvreté de la pensée politique dans ce pays. On connaissait le Dîner de con, on a maintenant celui des « conjurés » comme se surnomment Zemmour, Buisson et De Villiers, grands penseurs (?) s’il en est de la droite dure. Ils complotent pour 2017 où ils s’y verraient bien… Dans le genre trio comique, je préférais de beaucoup les Inconnus.

84 ROTONDE

Dame Ségo fait encore des siennes. A défaut d’être 1ère Dame de France, elle se prend pour Marie-Antoinette. Aurait-elle, elle aussi perdu la tête ? On savait que depuis son arrivée au Ministère de l’Environnement, elle y avait fait installer un poulailler. Cette fois, ce sont des moutons qui ont fait leur entrée au 246 Boulevard Saint-Germain. On murmure qu’elle s’occupe elle-même de nourrir tout ce beau monde. Remarquez, quand on participe à un gouvernement qui nous tond littéralement la laine sur le dos, c’est dans la logique des choses.

85 SEGOLENE

Enfin, l’ineffable Mélenchon, le Chavez hexagonal, y est allé d’une de ses diatribes coutumières où tout et n’importe quoi sont passés en revue à grands coups d’invectives et de sarcasmes divers et variés. Nouveau tenant de la « France insoumise »,  il est déjà entré en campagne et fait feu de tout bois dans ses premiers meetings, dénommés pudiquement « conférences », comme il y a trois jours au Théâtre Dejazet à Paris… il ne s’agit pas d’exploser le budget d’une campagne électorale avant qu’elle ne commence officiellement.

86 MELENCHON

Oui, décidément, tous ces médiocres parviennent à cacher la forêt des anonymes qui œuvrent pour le bien commun. Mais ceux-là n’intéressent pas les médias tout puissants qui font et défont le moral des Français au gré des choix éditoriaux qui sont faits et sous un tombereau de sondages dont on peut mettre la fiabilité en cause. Les grandes gueules occupent tout l’espace avec la complicité des dits-médias qui devraient être condamnés pour complicité de la morosité ambiante. Si la politique est ainsi totalement impopulaire dans notre pays, c’est aussi parce qu’elle est devenue le miroir à peine déformant de notre société, en grossissant ce qu’elle a de plus vulgaire et de plus méprisable, et en occultant ce qui lui reste encore de plus noble et de plus désintéressé.

Publicités

Une réponse à “Déchéance

  1. Peut-être ton plus beau « papier » depuis que je te lis, mon cher JPL !…
    On aimerait que nos rêves de justice, d’intelligence de gouvernance, de raison et de bon sens, nos rêves d’équité et de solidarité ne soient pas bafoués régulièrement par des artifices politicards, par des coups de menton masquant si mal les lâchetés quotidiennes de ceux que nous avons élus, par des dérives sécuritaires, hors de propos, masquant si peu les insuffisances d’actions
    On aurait tant aimé aimer notre gauche au pouvoir !….mais que s’est-il donc passé ?….erreurs de castings ? une classe politique toute entière à réformer ? Une absence de vision, de projet, de courage ?….des partis et des hommes obsolètes ?
    Quand des hommes et femmes normaux, épris de bien public et non pas de carrières, nous représenteront-ils ? des hommes et des femmes dont nous serions fiers et qui nous redonnerons espoir et fierté de notre pays ? …..
    J’arrête de rêver, je me réveille et j’écoute l’émission  » Carnets de campagne  » le midi sur France Inter puis je vais ranger les conserves à la Banque Alimentaire dont je m’occupe !..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s