Marguerite et Julien

I’m just un p’tit mélo

marguerite-et-julien

Personne n’a pu oublier le formidable La guerre est déclarée de Valérie Donzelli. Aussi quelle déception devant ces 103 minutes de pur mélo qui se veut à la fois décalé et classique. Julien et Marguerite de Ravalet, fils et fille du seigneur de Tourlaville, s’aiment d’un amour tendre depuis leur enfance. Mais en grandissant, leur tendresse se mue en passion dévorante. Leur aventure scandalise la société qui les pourchasse. Incapables de résister à leurs sentiments, ils doivent fuir… Rien ne fonctionne vraiment dans cette bizarre fausse reconstitution. Présenté en Compétition du Festival de Cannes 2015. il a été accueilli plutôt froidement… et on le comprend.

maxresdefault

Julien et Marguerite de Ravalet avaient défrayé la chronique au début du XVIIe siècle en entamant une relation incestueuse.  La particularité de ce projet de film est qu’il s’agit d’un scénario de Jean Gruault destiné à l’origine à… François Truffaut ! Mais ce dernier abandonna le dit-projet. (tiens, tiens !) Tourné dans le véritable château des Ravalet qui existe encore à Tourlaville en Normandie, le film bascule très rapidement vers le romanesque et n’est délibérément pas du tout fidèle à la réalité historique. L’univers du film, fait d’anachronismes (qui frisent souvent le ridicule) et d’emprunts à différentes époques (et on a du mal à comprendre l’intérêt) ne fait évidemment pas l’apologie de l’inceste. En revanche, la réalisatrice n’a pas non plus voulu le condamner en parlant de thèmes qui lui sont chers : l’amour impossible, la fusion, l’idée de traiter de l’amour comme d’une maladie, comme d’une fatalité. Donzelli semble dépassée par l’ampleur de son projet,  n’assume pas tous ses choix et l’ennui, parfois teinté de quelques fous rires gagne rapidement le spectateur.

marguerite-julien-bandeau

La sincérité d’Anaïs Desmoutier et de Jérémie Elkaïm ne peut être mise en doute, mais elle ne suffit pas à sauver le film. Pas plus que la distribution des seconds rôles où l’on retrouve de grands noms comme Frédéric Pierrot, Aurélia Petit, Raoul Fernandez, Catherine Mouchet, Géraldine Chaplin, Samy Frey, Alice de Lencquesaing, Esther Garrel. En vérité le problème de ce drame est ailleurs. Ce film, qui se veut intemporel, tente de nous emporter sur les traces de Bonny and Clyde et de l’amour interdit. Mais il nous laisse sur le bord du chemin. Un film sur l’amour fou qui ne génère pas d’émotion, c’est tout de même un comble.

Publicités

Une réponse à “Marguerite et Julien

  1. Ah il est sorti quand ? Dommage car les films de Valérie Donzelli sont sympas d’habitude. Bon j’essaierai tout de même d’aller le voir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s