Hommage de Hollande

Le discours de Janus

Les portes de la Cour d’Honneur des Invalides à peine refermées, les sonorités des chants allant de Quand on a que l’amour pour parler aux canons… à Amour sacré de la patrie, conduis, soutiens, nos bras vengeurs… qui résonnent encore dans le ciel laiteux de Paris, les mots de notre président Janus, qui a une fois de plus endossé le double costume de François II le Compatissant et de François II le chef de guerre, qui s’estompent tout juste,  les larmes furtives, les sanglots étouffés, les regards embués,… toute la dignité d’un pays qui sait se retrouver droit et fort devant la barbarie… tous ces moments de communion nationale seront, hélas, vite oubliés et repoussés au rang de souvenirs par la hideuse politique politicienne. C’est après des périodes aussi difficiles que celle que nous venons de traverser, qu’on s’aperçoit combien tous ces hommes et femmes politiques ne nous ont pas du tout manqué. La merveilleuse utopie de l' »Union Nationale » va voler en éclats, le vernis de l’entente cordiale va se craqueler, les façades de circonstances d’un pays en campagne électorale permanente vont se fissurer, ce que la politique a de plus laid va reprendre ses droits. Un seul exemple…

286MELENCHON

Un dernier mot…, j’espère, à propos de la tuerie du vendredi 13, mais surtout sur certains surprenants effets collatéraux de cette « parenthèse désenchantée ». Les sismologues de la chose politique observent à la loupe les courbes de popularité de notre exécutif qui montent en flèche, hélas comme celle du chômage, mais aussi le nombre des donneurs de sang et des nouveaux engagés très nettement à la hausse et même la chiffre des ventes de drapeaux tricolores… pourvu qu’ils ne soient pas Made in China.

286HOMMAGE

Beaucoup moins glorieux, la mode répugnante de l’image à tous prix. On apprend que certains médias sont tellement accros aux scoop coûte que coûte qu’ils sont prêts à payer…même très cher, les vidéos amateurs réalisées sur des portables qui décidément servent à tout sauf à téléphoner.

285IMAGES

Et les Régionales, tiens ! Parlons-en ! Le Drian, « le galet de Lorient », le « faucon » (… pas de jeu de mots facile, merci beaucoup) préféré de François II l’Audacieux me fait furieusement penser à Mac-Mahon, avec son célèbre j’y suis, j’y reste. prononcé en 1855, lors du siège de Sébastopol pendant la guerre de Crimée. Je vous parie un kouign-amann contre mon smartphone dernière génération, qu’à peine élu Président de Région, on nous annoncera du côté de l’Elysée que, vues les circonstances, le sieur Le Drian sera autorisé a cumulé ses deux fonctions. Le bon Jean-Yves n’a pas fini de se défoncer entre Paris et Rennes… on pourra ainsi le surnommé le « ministre de la défonce » !

Mitterrand disait : le patriotisme, c’est l’amour des siens, le nationalisme, c’est la haine des autres. Madame Le Pen ne sait pas se taire. Même au cœur du deuil national, l’hydre puante du FN étendait ses tentacules. Entre mensonges éhontés, (ce que Bernard Cazeneuve appelle la « stratégie du bobard assumé ») chiffres trafiqués et contre-vérités en tous genres, elle poursuit son parcours de la honte nationale vers les plus hautes fonctions. Elle aurait bien tort de se priver puisque ce discours du rejet séduit une frange de plus en plus importante de Français. Comme quoi la frange et le front ont toujours fait bon ménage.

259MARINE

Pour une fois que je suis d’accord avec un de nos ministres, je ne vais pas me priver de le citer. Il s’agit encore du locataire de la Place Beauvau quand il dit : On ne combat pas le terrorisme avec des mensonges (…), depuis les attentats de janvier, près de 34 dossiers d’expulsions de prêcheurs de haine qui ont été mis en oeuvre et deux mosquées ont été fermées, (…) cinq déchéances de la nationalité ont été prononcées et confirmées par le conseil d’Etat, et près de 80 interdictions d’entrer sur le territoire d’étrangers issus du « théâtre des opérations terroristes en Irak et en Syrie » ont été prononcées. J’ai en outre bloqué 87 sites appelant à la haine et au terrorisme ; ce n’est pas grâce à Mme Le Pen qu’on l’a fait puisque ses députés se sont opposés à cette mesure. (…) Mme Le Pen s’est opposée à toutes les mesures qui ont été proposées par l’Union Européenne et par le gouvernement français pour lutter contre le terrorisme, parce qu’il y a une seule chose qui intéresse Mme Le Pen et son parti, par delà la multiplication chaque jour des approximations et des mensonges : c’est le trouble, la division, les difficultés, parce que c’est sur le terreau des difficultés que le Front National prospère. Il a également cité l’opposition du FN à la loi sur le renseignement ou, au Parlement Européen, à l’adoption du registre des données de passagers aériens (PNR) alors que la traçabilité du retour des terroristes implique que ce dispositif soit adopté. Qu’on se le dise !

284BLUES

Pendant ce temps, chez les « Ripoublicains« , tout le monde s’en fout. Le « zébulon de Neuilly » ne décolère plus, ses adversaires de l’intérieur l’empêchent de dormir tranquille, plus personne ne l’écoute… sauf la Justice qui lui prête une oreille attentive.

258JUPPE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s