Vagues et vaguelettes

On ne voit mieux certaines choses qu’avec des yeux qui ont pleuré

Pour commencer, ce proverbe ivoirien pour mieux comprendre. Comment doit-on réagir devant cette vague d’attentats, ce torrent de haine, ce maelström de violence aveugle et imbécile. Une semaine après le bain de sang qui a endeuillé Paris, mais aussi la France tout entière, et même le monde libre qui veut le rester. C’est certain, ce vendredi noir aura agi comme un déclic, voire un électrochoc sur l’ensemble de la société occidentale. Salutaire ? Sans aucun doute. Mais surtout très tardif. Depuis combien de temps met-on en garde contre la banalisation et l’amalgame ?

Ce qui est à regretter, c’est que face à tout cela, on a que les vaguelettes des réactions insignifiantes de certains de nos politiques, ou les propos nauséabonds de quelques autres de nos voisins et concitoyens (… et dans concitoyen, on n’entend pas que citoyen). Voici un petit florilège illustré par l’ami Emef qui ne dit rien, mais qui n’en dessine pas moins.

D’abord un détail qui m’a beaucoup irrité, l’ahurissement des gens et des médias devant le fait que le « cerveau » (… j’ai tout de même un peu de mal avec ce vocable) des tueries de la semaine dernière ait pris le métro station Croix de Chavaux… Incroyable non !?! Et en plus les caméras vidéos nous apprennent qu’il est passé sans payer. Quel manque de civisme !

276METRO

Heureusement, il n’ira pas loin. Jusqu’à Saint-Denis où nos forces de l’ordre ont fait merveille… La France respire.

275ABBAOUD

Et puis ces trois dessins qui nous disent la même chose… est-ce qu’on nous prend pas pour des cons ?

274PROFIL

277MUSULMANS273BON SAMARITAIN

Tout aussi grave, la croisade personnelle de la famille Le Pen (sans compter le retour de l’ineffable Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon), qui décidément ne comprend rien à rien, mais qui continue à faire semblant de le penser (… encore un terme mal adapté) puisque c’est électoralement payant. Et pour eux il n’y a que ça qui compte. La question cruciale pour notre gouvernement est de juguler la vague de terreur tout en conservant les vertus de l’état de droit… s’il échoue, l’extrême-droite prendra le pouvoir. Plus rien ne pourra l’arrêter.

279LESLEPEN

260DE VILLIERS

 Enfin, retour au Mali qui a droit, lui aussi à sa part d’horreur. Où l’on constate qu’une fois de plus comparaison n’est pas raison.

278BAMAKO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s