L’homme irrationnel

Au sommet du cynisme

Le-nouveau-film-de-Woody-Allen-se-devoile

Le Woody Allen nouveau est arrivé ! Et croyez-moi, c’est meilleur qu’un Beaujolais primeur ! Ça pétille, c’est savoureux, c’est subtil… c’est du Woody premier cru ! Professeur de philosophie, Abe Lucas est un homme dévasté sur le plan affectif, qui a perdu toute joie de vivre. Il a le sentiment que quoi qu’il ait entrepris – militantisme politique ou enseignement – n’a servi à rien. Peu de temps après son arrivée dans l’université d’une petite ville, Abe entame deux liaisons. D’abord, avec Rita Richards, collègue en manque de compagnie qui compte sur lui pour lui faire oublier son mariage désastreux. Ensuite, avec Jill Pollard, sa meilleure étudiante, qui devient aussi sa meilleure amie. Si Jill est amoureuse de son petit copain Roy, elle trouve irrésistibles le tempérament torturé et fantasque d’Abe, comme son passé exotique. Et tandis que les troubles psychologiques de ce dernier s’intensifient, Jill est de plus en plus fascinée par lui. Mais quand elle commence à lui témoigner ses sentiments, il la rejette. C’est alors que le hasard le plus total bouscule le destin de nos personnages dès lors qu’Abe et Jill surprennent une conversation et s’y intéressent tout particulièrement. Après avoir pris une décision cruciale, Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d’événements qui le marqueront, lui, Jill et Rita à tout jamais. Les 96 minutes de cette comédie dramatique intriguent, amusent et charment à la fois. Un cocktail savoureux avec ce rien d’acidité qui vous titille le palais… et l’esprit.

homme-irrationnel-photo15

Et de l’esprit, on le sait depuis longtemps, ce bougre de Woody Allen n’en manque pas. Et il étale encore une fois, ici, tout son talent d’écriture, son savoir-faire et cette faculté inouïe à sublimer le jeu de ses acteurs. L’écriture est unique, les dialogues riches et savoureux au service d’un scénario comme on en rencontre peu avec une histoire qui balance entre comédie romantique et film noir au cynisme assumé. Il retrouve ici, la verve de certains de ses plus grands films, les inoubliables Match Point ou Meurtre mystérieux à Manhattan Les sonorités de jazz et la photographie léchée de Darius Khondji finissent de constituer un écrin à ce nouveau bijou de l’orfèvre Allen. L’invention faite homme !

Un homme Irrationnel : Images du prochain Woody Allen

Joaquin Phoenix, de nouveau dans le registre du dépressif résigné, comme dans Her, The Master ou Two Lovers, est tout simplement formidable. Emma Stone, sublime comme d’habitude, semble peu à peu prendre la place de muse « allénienne » qu’avait occupée avant elle, Mia Farrow ou Diane Keaton. Parker Posey et Jamie Blackley complètent parfaitement une distribution au top. On passe avec eux un grand moment de polar existentiel, on suit avec passion cette leçon de philosophie tout sauf indigeste, on déguste cette comédie de mœurs jusqu’au vertige, jusqu’à l’ultime pirouette que le maître nous a concoctée. Je le redis : un grand cru !

Publicités

Une réponse à “L’homme irrationnel

  1. Pas mal fait du tout !
    Woody , dont je ne sais pas si l’absence physique m’a manquée ou ….reposée , est bien présent dans les obsessions , les névroses du héros
    Présent dans la lancinante reprise du même morceau de piano , belle présence du jazz et montage musique/séquences très raffiné et original
    Les briques de Lego de l’intrigue se montent correctement et le dénouement final scelle le film d’un superbe  » final cut  »
    Il m’a manqué quand même le rythme et la voix de Woody !…..
    Et pour l’inconditionnelle que je suis , j’ai vu un bon film mais pas du Woody Allen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s