François et ses bouffons

Paradoxland

François II le Pusillanime prend des vacances ! Grand bien lui fasse et comme tout un chacun, il a bien doit à quelques jours de détente. Ce qui est choquant, ce n’est pas que notre Président prenne quelques jours de bon temps, mais que certains observateurs, certains ennemis politiques ou encore certains médias fassent semblant de s’émouvoir à l’idée de ne pas savoir où il est. Personnellement je trouve ça rassurant que le premier d’entre nous puisse disparaître de l’horizon de ceux qui ne lui veulent pas forcément que du bien.

190VACANCES

Balkany ou les nouveaux SDF. On entend ici ou là que la Justice de notre beau pays s’acharnerait sur nos « pôvres » époux Balkany. Ils n’ont pas de chance. Depuis quelque jours on leur saisit tous leurs biens immobiliers. C’est d’autant plus ballot que le député-maire de Levallois-Perret (et ce depuis plus de 13 ans) ne possède aucun bien dans les Hauts-de-Seine. Il doivent sans doute penser que la région parisienne est moins glamour que Giverny, Marrakech ou Saint-Martin ! Reconnaissez avec moi que c’est un manque de prévoyance. mais comme le disait Alfred Capus : Ce ne sera pas un des moindres paradoxes de notre époque que d’avoir rêvé le règne de la justice là où régnait déjà l’argent.

191BALKANY

Sapin : le « ravi de la crèche ». Il est toujours content Michou de Bercy. Mais là, il fait très fort puisque, à l’annonce du décevant 0% de croissance au deuxième trimestre, il nous assène coup sur coup : Notre politique économique porte ses fruits et autre fruit de la pensée magique : Une croissance nulle conforte notre objectif en matière de croissance. ?!?! Le paradoxe est un plat qui se mange chaud !

192SAPIN

Le soleil de la Côte d’Azur a encore frappé. En tout cas il fait des dégâts dans les quelques neurones qui restent dans le cerveau du Maire de Nice. En effet, l’inimitable Estrosi se prend pour Rambo et Rocky réunis puisqu’il a déclaré à Closer (c’est vous dire le niveau des confidences) : Au fond, Sylvester Stallone et moi, nous avons le même parcours. Comme quoi les grands esprits se rencontrent !

Enfin, la société 2.0 est en marche. A Los Angeles, les policiers utilisent désormais un logiciel pour savoir où aller patrouiller en priorité, afin de faire diminuer les atteintes aux biens sans multiplier leur présence sur le terrain. Autrefois du domaine de la science-fiction, c’est désormais une réalité. Concrètement, le système produit une carte destinée à chaque unité de patrouille, sur laquelle figurent des carrés rouge représentant des zones de 150 mètres carrés au sein desquelles les malfrats ont le plus de probabilité d’agir. Les policiers se déploient alors sur zone, pour montrer leur présence et dissuader les voleurs de voiture, cambrioleurs et autres braqueurs. Il s’agit (pour l’instant) d’appliquer des algorithmes prédictifs en fonction d’un historique de rapports de délinquance remontant à plusieurs années. Mais, je m’autorise à penser que la ligne rouge sera rapidement franchie. Le formidable Minority Report de Spielberg devient réalité quand on sait que le système conçu notamment pour être implanté dans les aéroports est censé prédire qu’un individu s’apprête à commettre un crime, en analysant à distance une série de facteurs biométriques (rythme cardiaque, température corporelle, …) et comportementaux…. Froid dans le dos ?

189POLICE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s