Ant-Man

Un grand film sur l’infiniment petit

maxresdefault

En 1989, souvenez-vous, on avait eu droit à Chérie j’ai rétréci les gosses. Cette fois Peyton Reed nous gratifie de 117 minutes passionnantes, haletantes et inventives. Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace… 130 millions de dollars bien dépensées au service d’un comic strip à succès dont cette adaptation redore superbement le blason passablement défraîchi de la S.F. sur grand écran.

Ant-Man_(film)_23

En tournant près de San Francisco, de Tenderloin et du Buena Vista Park, les studios Marvel font encore merveille dans le genre « Super-héros et Cie« . Cette fois, on plonge dans le minuscule, voire l’infiniment petit. Les spécialistes des effets spéciaux ont décidé d’incorporer des techniques pour faire en sorte que l’effet du rétrécissement soit totalement inédit. En effet, ils souhaitaient apporter un aspect “expérimental” au film. Ces innovations incluent de la macro photographie ainsi que de la motion capture. Ça c’est pour l’aspect technique, mais qui est très important et parfaitement maîtrisé. Il y a également le côté film de casse car l’intrigue se fonde sur la mission de Scott : dérober le Yellowjacket. L’aventure, le visuel, l’humour permanent et le talent des acteurs sont au rendez-vous pour une complète réussite dans un genre que je n’apprécie généralement que très peu. De la bel ouvrage.

ant-man-hank-pym-scott-lang-marvel-image

Justement côté casting, c’est également impeccable. Paul Rudd a le charisme et la présence désirée avec ce sourire en coin et ce second degré qui font tout passer. A ses côtés la superbe Evangeline Lilly, l’incontournable Michael Douglas, l’irrésistible Michael Pena, et tous les autres tels Corey Stoll, John Slattery… apportent tout ce qu’il faut à ce bon moment de vrai cinéma trépidant constamment entre action et autodérision. Une maxi réussite pour un mini héros dont on attend les suites annoncées avec impatience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s