On est mal barrés…

 … C’est moi qui vous le dis !

Nous voilà partis pour deux ans de campagne électorale non-stop. Parce que le petit boulot pour dans deux ans du côté du 155 du Faubourg Saint-Honoré, en titille plus d’un dans notre cheptel politique. De toute façon, ils ne pensent qu’à ça en permanence, mais maintenant, les chevaux sont lâchés, les râteliers rayent les parquets, la concupiscence coule à flot, les ambitions font gonfler nos grenouilles politiciennes, la drague éhontée de l’électeur bat son plein… bref, les trois coups du spectacle pitoyable, mais tellement réjouissant, que nous réservent nos menteurs professionnels à intervalles réguliers, viennent de résonner. Il y a une petite semaine, le rideau s’est levé sur notre bateleur en chef, j’ai nommé, François II le Corrézien, roi de l’anaphore.

127CANAL+

C’était sur Canal +, en clair… Il n’y avait d’ailleurs que la diffusion qui était en clair, car les intentions de notre motard amoureux sont, quant à elles, souvent resté codées. Alors, pendant deux bonnes heures, il a joué les amuseurs publics en répondant du tac au tac à une flopée de questions sur ses goûts, son la vie au quotidien de « Moi Président ». Il s’est plié de bon gré au style décontracté, souvent second degré (ça, il adore !), de l’émission dont le public est réputé être beaucoup plus jeune que sur d’autres chaînes.

Et de jeunes, il y en avait : des étudiants, des chômeurs, des p’tits gars et filles de banlieue… bref un panel bien étudié qui ont discuté à bâtons rompus avec notre Président. Il est ma foi très à l’aise dans ce genre d’exercice, reconnaissons-le, et jamais condescendant… un bon point. Bref ! Il a entamé l’opération séduction face à de futurs électeurs qui auront l’âge de se prononcer dans les urnes pour la première fois en 2017. C’est vous dire si le politique drague de plus en plus jeune. Là il a fait la sortie des lycées. J’attends avec impatience son prochain coup de com… on parle, mais vous n’êtes pas obligés de me croire, d’un grand discours de politique générale, contenant des annonces sur sa politique familiale dans une crèche, ou une maternité. Il faut penser aux Présidentielles de 2032…

128CRECHE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s