Lost River

Vous avez dit bizarre ?

lost-river-photo-537a2d657ecfc

Ryan Goslin a tout fait, écrit, réalisé et produit ce drame fantastique mais surtout, inclassable. Dans une ville qui se meurt, Billy, mère célibataire de deux enfants, est entraînée peu à peu dans les bas-fonds d’un monde sombre et macabre, pendant que Bones, son fils aîné, découvre une route secrète menant à une cité engloutie. Billy et son fils devront aller jusqu’au bout pour que leur famille s’en sorte. 95 minutes étranges, superbement mises en scène. Pour un premier film, Goslin frappe très fort avec un ton, un regard et un scénario plus qu’étonnants. Un film prometteur et exigeant qui pose vraiment des questions.

lost-river-bones

La somptueuse photographie de Benoît Debie, la musique électro de Johnny Jewel, la ville de Détroit, devenue ville fantôme suite à la crise et dont certains quartiers sont aujourd’hui complètement en ruine et presque déserts. pour décor, ne nous font pas oublier un scénario un peu confus et ses rebondissements qui nous déstabilisent plus qu’ils ne nous surprennent. On se perd souvent dans le dédale de ce cruel conte de fées qui est avant tout une histoire de famille, celle d’une mère qui tente d’élever au mieux ses enfants dans un environnement hostile. Tous les personnages sont prisonniers de ce cauchemar fantasmagorique et les spectateurs sont tour à tour désarçonnés ou fascinés. Mais l’ensemble reste d’une originalité totale… et ça, ça n’a pas de prix.

maxresdefault (2)

Christina Hendricks, Saoirse Ronan, Iain De Caestecker sont vraiment formidables. Le « frenchie », Reda Kateb, tout comme Barbara Steele, l’ancienne icône du cinéma fantastique, nous surprennent. Et on doit aussi citer Matt Smith, Eva Mendes et Ben Mendelsohn, à l’unisson de ce casting sans faille. Ryan Goslin nous surprend avec ce récit à la fois macabre et onirique, sans doute un peu trop ambitieux. Mais on retiendra volontiers les fulgurances visuelles qui traversent constamment ce premier film (rappelons-le) pour se dire qu’un cinéaste est né, qu’il a des choses à nous raconter et que son regard et son langage sont très personnels. A suivre de près…

Publicités

Une réponse à “Lost River

  1. vu à Cannes en mai dernier, j’ai beaucoup aimé et je partage la critique, très bon film pour un premier film et c’est vrai que c’est un peu inclassable mais le mélange de genres et les personnages attachants en font un beau film

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s