Diversion

Film de consommation courante

042097

Glenn Ficarra et John Requa auront tout de même fichu 100 millions de dollars en l’air pour cette petite série B, écrite au burin, réalisée platement et surtout médiocrement jouée. La relation entre un arnaqueur professionnel et une apprentie criminelle vient perturber les affaires de chacun, quand ils se recroisent quelques années après leur première rencontre. Ça se veut élégant, c’est seulement sophistiqué. Les dialogues se veulent ciselés, ils sont prétentieux voire parfois incompréhensibles… et ce n’est pas dû qu’à la diction des acteurs. Ça se veut virevoltant, mais hélas les rebondissements sont tellement improbables que ça en devient ridicule. C’est la grande surenchère du n’importe quoi de préférence.

Photos-Diaporama-DIVERSION-9

Les deux précédentes réalisations du duo Requa/Ficarra, I love you, Philip Morris et Crazy Stupid Love, avaient agréablement surpris. Mais cette fois, plus invraisemblable tu meurs ! L’histoire ne tient pas debout un seul instant. Je ne suis pas ennemi d’une certaine fantaisie, mais il y a des limites et là, elles sont largement franchies. Clinquant, fatiguant, pas drôle, médiocre, bref sublimement raté… rien de plus à dire, sinon que dollars, magouilles, belles nanas et glamour à tous les étages des hôtels de luxe d’Argentine et de Louisiane ne suffisent pas à faire un bon film. Encore faudrait-il avoir l’ombre du début des prémices d’un scénario.

FCS209_061.tif

Will Smith fait son numéro habituel… c’est à dire insupportable de cabotinage. Rien de plus à ajouter. (Ryan Goslin, Brad Pitt et Ben Affleck avait décliné l’offre… ) Même hécatombe côté féminin, quand on sait que Emma Stone, Kristen Stewart, Jessica Biel, Michelle Williams, ou Rose Byrne ont refusé le rôle féminin, on les comprend. C’est Margot Robbie qui a hérité de la patate chaude… elle est très jolie, très sexy, très glamour,… mais surtout très loin de sa composition dans Le Loup de Wall Street du grand Scorcese. Rodrigo Santoro, Adrian Martinez, Gerald Mac Raney et quelques autres font de la figuration à peine intelligente entre grimaces et outrances. Rien pour sauver ce nanar à 100 briques. Fuyez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s