Le chant des sirènes

Et pourtant, ça n’a ni queue ni tête.

 Jour d’élections et de grande marée. Comme d’habitude, les français vont se précipiter… à la pêche, ou rester en tête-à-tête avec leur polochon. Quant à ceux qui se rendront aux urnes, d’aucuns nous disent que ce sera attirés par le chant de la sirène frontiste (Marine ! Quel beau nom pour une sirène !). On sait que tout est faux, on sait que c’est dangereux, voire mortel… et  pourtant, on se laisse séduire.100SIRENES

On nous parle même d’une grande marée bleu marine. Je savais la mer polluée, mais pas à ce point là.

103GRANDE MAREE

Oscar Wilde disait : le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder. Et pourtant, un lecteur fidèle m’a fait parvenir cette photo du binôme frontiste local, Mme Cosnard, la bien nommée et M. Henriot, pour nous expliquer ce qui attend l’électeur Saint-Politain… Vive la jeunesse ! Le télégramme de Brest nous précise que : pour l’heure, aucune précision sur leur programme et sur leurs priorités dans le département ne nous a été communiquée. Ça alors, pour une surprise, c’est une surprise. Personnellement j’ai quelques idées sur ce fameux programme… Mais d’abord le portrait de ce tandem glamour en diable. Franchement, ça fait envie d’habiter la jolie petite ville finistérienne de Saint-Pol de Léon, non ?

elections-departementales-les-candidats-du-front-national_2270238_660x348

Un exemple édifiant de nos futurs directeurs de conscience, en charge de la vraie culture, de programmes scolaires sains, d’une politique familiale française retrouvée, de la natalité obligatoire, du Ministère du travail réservé, du Plan santé & eugénisme, du Secrétariat aux affaires frontalières, du ministère aux affaires Européennes et catholiques… et du coup de pied au cul des métèques.

Par contre, dans la très jolie station balnéaire de Levallois (son soleil, ses plages, son casino, ses caméras et sa police municipale…), le maître-nageur est en train de couler et s’il a encore pied, c’est sur des sables mouvants. Il m’étonnerait fort que la Justice trouve une bouée de sauvetage à sa taille.

101BALKANY

Enfin, éloignons nous un instant des brumes nauséabondes et néanmoins hexagonales pour un salut à nos amis tunisiens qui n’ont qu’un tort, oser la démocratie. Mais ne doutons pas d’un pays dont la devise résonne comme une profession de foi, foi en l’avenir et rejet de tous les extrémismes : Liberté, Dignité, Justice, Ordre.

102TUNISIE

Publicités

Une réponse à “Le chant des sirènes

  1. Excellent, on en veut encore comme ceux là.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s