Cinquante nuances de Grey

Histoire d’O… tiède

GMpizTout le monde sait que le scénario de ce film est inspiré du triptyque best-seller de la Britannique E. L. James, vendu à plus de 100 millions d’exemplaires dans le monde… Je dois avouer n’avoir pas lu ces plus de 2000 pages de ce qui est considéré comme une « romance érotique ». C’est Sam Taylor-Johnson qui s’y est collée… L’histoire d’une romance passionnelle, et sexuelle, entre un jeune homme riche amateur de femmes, et une étudiante vierge de 22 ans. Anastasia Steele accepte de remplacer sa colocataire malade, Katherine, pour interviewer l’homme d’affaires et milliardaire Christian Grey. Jeune PDG séduisant et mystérieux, ce dernier l’intimide. A sa grande surprise, Christian Grey vient la voir au magasin où elle travaille, prétextant des achats. Très attirée par lui, elle se verra rapidement devenir sa soumise. Pour cela un contrat va être rédigé pour permettre de définir les règles de ce jeu dangereux... Le moins qu’on puisse en dire, c’est que la déception est à hauteur de l’attente. Sans parler de la moralité (?) assez nauséabonde qui plane sur cette histoire où un homme très riche veut s’acheter la soumission sexuelle d’une femme à coups de cadeaux plus dispendieux les une que les autres, ordi, robes somptuaires, voiture de sport… Ne serait-ce pas une dérive luxueuse de la prostitution ?

x720-KNzMais attendait-on vraiment quelque chose de ces 125 minutes de porno soft pour adolescentes, en quelque sorte, le SM pour les nuls. Rien ou presque et vu comme ça, on n’est pansas surpris. Quand on sait qu’en France seuls les moins de 12 ans n’auront pas accès à ce film, on ne s’étonne pas. Par contre, classé R (interdit aux moins de 17 ans non-accompagnés) aux Etats-Unis pour les raisons suivantes : haute teneur sexuelle y compris dans les dialogues, pratiques inhabituelles, nudité graphique et langage châtié… Bon, on n’ a pas vu le même film ! La question primordiale était : y aura-t-il du sexe, de la violence et du tabou ? Non, tout ce teasing autour du caractère sulfureux du film, était évidemment bidon. Restent les bons côtés (oui je sais, c’est une contrepèterie) alors disons les atouts du film, sont ses images très soignées. Tourné à Vancouver, en Colombie-Britannique, la réalisatrice tire le meilleur parti des extérieurs comme des décors d’appartements. L’autre aspect intéressant est l’évolution psychologique des deux personnages, chacun prenant l’autre à son propre piège. Ce jeu parfois pervers, ce marivaudage sensuel, aurait presque pu se passer des 11 minutes, (!) pas une de plus, de sexe très édulcoré. Pourtant il y avait des idées comme celle qui voit qu’au fur et à mesure qu’Anastasia prend de l’importance dans la vie amoureuse de Christian, celui-ci arbore des couleurs plus « chaudes ». Ainsi, de la cravate argentée et froide, on passera à des teintes plus bleutées et nuancées. Naïf mais subtil.

97791217_oCe qui est le plus réussi dans ce « blockbuster de l’intime », c’est l’interprétation de Jamie Dornan et Dakota Johnson qui semblent croire à leurs personnages. Ils sont bien les seuls, mais ils sont convaincants. Eloïse Mumford et Jennifer Ehle complètent le casting en jouant les faire-valoir. Les dialogues souvent niais et fumeux ne sont pas dénués parfois, d’un certain humour… heureusement, ça fait passer ces plus de deux heures un peu plus vite. Je pense que le spectateur moyen n’évitera pas quelques coups de mou, voire d’instants d’endormissement. La salle où j’ai visionné ce qui pourrait bien être un des flops de l’année, était largement peuplée de jeunes filles qui ont pas mal gloussé pendant un temps avant de sombrer dans la morosité et l’ennui ambiants. Tout ça pour ça. Et en plus, on n’est même pas surpris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s