Foxcatcher

Regarde les hommes lutter… et tomber

gallery25Après Le Stratège et surtout  l’excellent Truman Capote, Bennett Miller revient avec ce biopic dramatique de 2h 15, déjà primé à Cannes du Prix de la Mise en scène. Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte l’histoire tragique et fascinante de la relation improbable entre un milliardaire excentrique et deux champions de lutte. Lorsque le médaillé d’or olympique Mark Schultz est invité par le riche héritier John du Pont à emménager dans sa magnifique propriété familiale pour aider à mettre en place un camp d’entraînement haut de gamme, dans l’optique des JO de Séoul de 1988, Schultz saute sur l’occasion : il espère pouvoir concentrer toute son attention sur son entraînement et ne plus souffrir d’être constamment éclipsé par son frère, Dave. Obnubilé par d’obscurs besoins, du Pont entend bien profiter de son soutien à Schultz et de son opportunité de « coacher » des lutteurs de réputation mondiale pour obtenir – enfin – le respect de ses pairs et, surtout, de sa mère qui le juge très durement. Flatté d’être l’objet de tant d’attentions de la part de du Pont, et ébloui par l’opulence de son monde, Mark voit chez son bienfaiteur un père de substitution, dont il recherche constamment l’approbation. Mais du Pont, profondément cyclothymique, change d’attitude et pousse Mark à adopter des habitudes malsaines qui risquent de nuire à son entraînement. Le comportement excentrique du milliardaire et son goût pour la manipulation ne tardent pas à entamer la confiance en soi du sportif, déjà fragile. Entretemps, du Pont s’intéresse de plus en plus à Dave… Ce film est un des coups de poing de ce mois de janvier déjà riche en belles découvertes.

carellfoxcatcherJohn Du Pont est un riche philanthrope passionné de sport qui fit bâtir sur son domaine de Pennsylvanie un centre finançant les entraînements de dix-sept lutteurs amateurs pour son équipe, Team Foxcatcher. Sa vie bascula en 1996 lorsqu’il tua le champion olympique Dave Schultz, frère de Mark Schultz. John du Pont plaida la schizophrénie paranoïaque mais fut finalement condamné à purger trente ans de prison. Malgré la réalité des faits relatés, on est frappé par l’absurdité et l’horreur de cette histoire. C’est d’une puissance et d’une tension incroyables. Bennett Miller fait preuve d’une énorme ambition et s’est visiblement refusé à se contenter d’un simple biopic. Il a parfaitement réussi en nous surprenant de bout en bout, avec, d’une part, la description des motivations troubles du milliardaire mégalomane, constamment pris entre son patriotisme exacerbé et sa volonté de montrer à une mère qui le méprise qu’il peut réussir quelque chose par lui-même et, d’autre part les rapports plus que complexes entre les deux frères, dans une ambiance oppressante, inquiétante, envoûtante. Tout en non-dits et en ellipses, cette autopsie d’une paranoïa est aussi celle au vitriol d’un rêve américain reaganien totalement dévoyé.

FOXCATCHERChanning Tatum tient sûrement là son meilleur rôle à ce jour. Son jeu monolithique convient en l’occurrence parfaitement et son affrontement avec Steve Carell, qui change ici radicalement de registre et prête ses traits au riche héritier aussi charismatique qu’effrayant, reste évidemment le grand attrait de ce film.  Ajoutons la prestation de Mark Ruffalo tout à fait digne d’éloges. Pour mémoire, je citerai Vanessa Redgrave, glaçante et Sienna Miller. Je ne saurai oublier les extraits de musique d’Arvo Pärt qui subliment certaines scènes de combat. C’est du très grand cinéma. On n’a pas le droit de rater un tel film pour un pur moment de bonheur. Il y a tout dans ces 135 minutes qu’on ne voit pas passer. Au contraire on en redemande.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s