Un homme très recherché

Au delà des conventions

AMWM-01237Anton Corbijn (The American avec le jeune marié, George Clooney en 2010) signe ici une nouvelle adaptation du thriller homonyme du Britannique John Le Carré, le maître incontesté du roman d’espionnage. Plus de dix ans après les attentats du 11 Septembre 2001, la ville de Hambourg a du mal à se remettre d’avoir abrité une importante cellule terroriste à l’origine des attaques contre le World Trade Center. Lorsqu’un immigré d’origine russo-tchétchène, ayant subi de terribles sévices, débarque dans la communauté musulmane de Hambourg pour récupérer la fortune mal acquise de son père, les services secrets allemands et américains sont en alerte. Une course contre la montre s’engage alors pour identifier cet homme très recherché : s’agit-il d’une victime ou d’un extrémiste aux intentions destructrices ? 122 minutes de très haute tension et surtout d’excellente facture.

180234Scénario en béton, réalisation virtuose et acteurs au top : la recette de la réussite. Et là, sans conteste, c’en est une. Manipulations, personnages troubles, mélancolie, suspense à couper le souffle, complexité, tous les ingrédients habituels de John le Carré sont au rendez-vous pour une histoire un peu moins labyrinthique qu’à l’accoutumée. (On est loin de l’imbroglio de La Taupe par exemple). D’ailleurs, ce thriller d’espionnage privilégie les personnages plutôt que l’intrigue. Il n’empêche qu’on ne s’ennuie pas un seul instant dans les rues de   Hambourg et Berlin magnifiquement photographiées. L’atmosphère est ici plus importante que l’action. Tout le monde est épié, écouté, filmé. L’utilisation quasi systématique des courtes focales crée une impression d’enfermement. Mais au delà, le film sait aussi poser quelques questions morales bien dans l’air du temps à propos de la lutte anti terroriste prise entre aveuglement et efficacité. Mais tout y est ici dominé par le personnage principal. Plus qu’un film d’espionnage classique, c’est plutôt le portrait d’un espion que Anton Corbijn nous donne à voir. Et c’est évidemment passionnant quand il est interprété par un immense acteur.

un_homme_tres_recherche_photo_2Philip Seymour Hoffman, énorme comme d’habitude, écrase tout sur son passage. Son dernier grand rôle avant son décès en février et peut être son meilleur. Mais je ne saurais oublier les prestations parfaites de Rachel McAdams, Grigoriy Dobrygin, Willem Dafoe et Robin Wright, auxquelles j’ajouterai Homayoun Ershadin Daniel Brühl et Nina Hoss. Du bon, du grand cinéma de genre  sobre, passionnant, intense. On en redemande !

Publicités

2 réponses à “Un homme très recherché

  1. Époustouflant , dense , aucun temps mort , une excellente et rigoureuse construction des actions , des enchaînements impeccables , de superbes images , des prises de vue très recherchées , de grands acteurs et surtout , pas de violences , pas d’hémoglobine , ça repose et prouve qu’un film d’action peut tenir en haleine sans cela !….eh oui Jipéhel comme toi j’en redemande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s