Party girl

Strip-tease de l’émotion

party-girl-2014-amachoukeli-barsacq-burger-theis-05Premier long-métrage réalisé par Marie Amachoukeli (avec Claire Burger et Samuel Theis), ce drame est pour le moins atypique et déroutant, ce qui n’enlève rien à da réelle qualité. Angélique a soixante ans. Elle aime encore la fête, elle aime encore les hommes. La nuit, pour gagner sa vie, elle les fait boire dans un cabaret à la frontière allemande. Avec le temps, les clients se font plus rares. Mais Michel, son habitué, est toujours amoureux d’elle. Un jour, il lui propose de l’épouser. 95 minutes troublantes et dérangeantes dans un style très nouveau pour un film épatant

party-girl-angelique-litzenburger-e-joseph-bour-in-una-scena-del-film-373253Cette OVNI s’inspire librement du parcours d’Angélique, la mère de Samuel Theis, coréalisateur et co-scénariste du film, qui met en scène sa véritable famille. Chaque membre y joue son propre rôle. Le reste de la distribution, quant à elle, est composée d’acteurs non-professionnels. Si la structure de ce film répondait à un scénario précis, les acteurs, eux, étaient libres de leurs propos, l’histoire étant la leur. A de nombreux moments, ils se sont permis quelques improvisations se rapprochant ainsi du concept de cinéma-vérité. Angélique, le personnage central, est à la fois pathétique et revigorante, forte et fragile, blessée et blessante… bref un personnage comme on en voit peu dans la vie comme au cinéma, nous propose un portrait de femme qui fait irrésistiblement penser à Cassavetes… c’est vous dire le compliment !

party_girl_4Angélique Litzenburger,  auparavant danseuse de cabaret, interprète ici son propre rôle  de mangeuse de vie éprise de liberté avec une authenticité à couper le souffle. Avec elle les Joseph Bour, Mario Theis, Samuel Theis et tous les autres sont à féliciter tant ils savent nous plonger avec eux dans ce milieu populaire de l’Est de la France. On comprend mieux pourquoi ce film a été couvert de prix avec, la Caméra d’Or et une autre récompense dans la catégorie Un Certain Regard à Cannes, le Grand Prix à Cabourg et le Prix du Public du Festival Paris Cinéma 2014. Une œuvre vibrante, intense… à ne pas rater.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s