Embrouillamini

Ils font très fort


Le bel été que voilà ! Beaucoup trop frais pour la saison, pensez-vous ? Pas pour notre classe politique en tout cas. On n’y comprend plus rien… si ça peut vous rassurer, eux non plus. Donc si on fait le bilan de ces deux mois passés, on peut constater que les socialistes s’opposent aux socialistes, les frondeurs contre les soit disant réformateurs, Un coup, Vals est trop à droite pour la gauche de la gauche, mais reste trop à gauche pour la droite de la droite, un autre coup le petit Catalan d’Evry vire des ministres qui osent l’affronter, qu’ils soient Verts ou trop à gauche, puis il nomme le jeune Macron pour faire plaisir aux patrons et aux banquiers, juste avant de déclarer à La Rochelle un vibrant « je vous aime » à tous les socialistes rassemblés dont un bon nombre comptait bien lui faire la peau. C’est qu’il est malin, le petit Manuel… mais pas toujours facile à comprendre, ce qui est regrettable pour un manuel qui se voudrait pratique…111 VALLS HESITATION

Résumons-nous ! La gauche se déchire, tout le monde déteste tout le monde, mais saura serrer les coudes le jour du vote de confiance… on ne va tout de même pas perdre nos précieux postes de députés pour des désaccords aussi futiles sur l’avenir de la France et des Français. Le seul avenir qui importe… charité bien ordonnée commence par soi-même. L’extrême gauche est déliquescente et en a même perdu son leader charismatique. Jean-Luc ne vitupère plus, il récupère… dur métier que celui d’homme politique ! Les Verts sont de plus en plus pâles. Les vrais écolos ont tiré leur révérence. Les autres voudraient bien faire de la politique mais ils ne savent pas… Et s’ils faisaient de l’écologie… y’a du boulot, mais à ce moment là plus personne ne les écoute. Alors…

A propos de déliquescence, je me devrais d’entonner mon couplet anti UMP. Les « pôvres » ! Heureusement que le ridicule ne tue pas, ils encombreraient les cimetières depuis longtemps. Mais la politique, dans notre beau pays de France, est la seule activité où l’on peut faire tout et n’importe quoi, dire tout et son contraire dans la même phrase, trahir, tricher, mentir puis revenir en se fabriquant une toute nouvelle virginité. L’électeur n’y voit que du feu… ce n’est plus de la naïveté, c’est de la bêtise. L’immobilisme est en marche, et le grand partie de la magouille organisée et continue de mettre en avant des hommes qui ont tellement de casseroles accrochées à leurs basques qu’on se demande comment ils parviennent encore à marcher. Rassurez-vous, le quincailler en chef va nous annoncer son retour dans les jours à venir. Pauvre France !

Pendant ce temps-là, le FN, sa Marine et les gars de la Marine (ah ! ah ! ah !… rions avant que d’en pleurer) ne mouftent pas, observent, ricanent et se disent près à gouverner… traduire : à finir de plonger le pays dans la m… ! Quand on pense qu’une majorité d’électeurs (et non pas de Français, ne confondons pas)… ça fait froid dans le dos. Et là les météorologues, politologues, déclinologues de tous poils n’auront plus qu’un mot à la bouche: avis de tempête !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s