Jersey Boys

Rétro – Quartet

Jersey Boys 4 by Hugo GlendinningAdaptation cinématographique de la comédie musicale homonyme créée en 2005 qui triompha non seulement à Broadway mais également dans le monde entier, ce biopic musical est signé de l’immense Clint Eastwood. Décidément, cet homme là déçoit rarement et une fois de plus, il nous emporte avec virtuosité dans cette page de l’Histoire des Etats-Unis, à travers les hauts et les bas d’un des quatuors vocaux les plus célèbres. Quatre garçons du New Jersey, issus d’un milieu modeste, montent le groupe « The Four Seasons » qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs épreuves et leurs triomphes sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération qui sont repris aujourd’hui par les fans de la comédie musicale… Je n’ai qu’un mot et j’espère qu’il suffira à vous convaincre : SPLENDIDE !

jerseyboys_aThe Four Seasons était à l’origine composé de Frank Valli et de Bob Gaudio. Rencontrés en 1958 lors d’auditions ratées, les deux chanteurs forment le groupe qui se caractérise à l’époque par un style italo-américain apporté au pop très sixties de leur musique. Ils sont vite rejoints par Tommy De Vito et Nick Massi. Ces quatre là vont tout connaître ensemble, des vicissitudes des tournées médiocres à la starisation à l’américaine, l’argent et les filles faciles… trop faciles pour certains et c’est là que le drame fera vaciller le groupe. Le grand Clint fait dans le classicisme le plus pur avec un charme et un sens de la nostalgie qui n’appartiennent qu’à lui et en particulier un usage très original de l’aparté. Mais que ce soit la bande-son (évidemment), la photographie, le montage ou l’énergie de l’interprétation, tout est réuni pour que ces 135 minutes ne dégagent pas un seul instant d’ennui.Still from Clint Eastwood's Jersey Boys

A part l’impeccable Christopher Walken, (pièce rapportée), John Lloyd Young, Vincent Piazza, Erich Bergen et Michael Lomenda sont les mêmes acteurs qui campaient les membres du célèbre quatuor sur scène à Broadway. Ils sont tous les quatre parfaits et nous font partager leurs joies, leurs peines et leurs colères dans ce film mélancolique et nostalgique baigné des accents légers et brillants de la musique des sixties outre-Atlantique. Les femmes, Francesca Eastwood, Ashley Leilani, Freya Tingley, apportent une belle pierre à l’édifice de Mister Eastwood qui, du haut de ses 84 ans, vous salue bien.

Publicités

Une réponse à “Jersey Boys

  1. Monique Maigret

    Impeccable documentaire avec un excellent jeu d’acteurs mais un peu longuet et répétitif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s