Ma vie avec Liberace

Impitoyable et éblouissant

large_648142On connaît le prolifique Steven Soderbergh depuis bien longtemps avec des films aussi différents que Traffic, la trilogie des Ocean’s, The Informant, Contagion, Magic Mike ou Effets Secondaires. Le voici de retour avec ce qui aurait pu être un biopic de plus couvrant les cinq dernières années de l’existence de l’incroyable Liberace, qui fut pendant de très longtemps une star incontournable aux Etats-Unis. Mais ce film est beaucoup plus. Avant Elvis, Elton John et Madonna, il y a eu Liberace : pianiste virtuose, artiste exubérant, bête de scène et des plateaux télévisés. Liberace affectionnait la démesure et cultivait l’excès, sur scène et hors scène. Un jour de l’été 1977, le bel et jeune Scott Thorson pénétra dans sa loge et, malgré la différence d’âge et de milieu social, les deux hommes entamèrent une liaison secrète qui allait durer cinq ans. « Ma Vie avec Liberace » narre les coulisses de cette relation orageuse, de leur rencontre au Las Vegas Hilton à leur douloureuse rupture publique. Passionnant, troublant, touchant, sensible bouleversant et dérangeant. Un film comme on en fait peu.

ob_d04dd8_matt-damon-in-behind-the-candelabra-23-jpgCes 120 minutes film abordent frontalement l’homosexualité en nous racontant une histoire d’amour telle que peuvent en vivre beaucoup de couples. D’un côté, un pianiste virtuose, doté de la fibre du spectacle, qui comptait parmi les musiciens les mieux payés au monde et de l’autre, un jeune garçon adopté et en manque de repère, soumis au monde impitoyable du show business… et entre eux un amour sincère qui n’y a pas résisté. Tourné à Las Vegas, à Palm Spring et à Los Angeles, dans des lieux authentiques, ayant fait partie de la vie de Liberace ou de son amant : son appartement à Los Angeles, le bureau de poste de West Hollywood où Scott Thorson a travaillé après leur séparation, l’église Our Lady of Solitude où eurent lieu les funérailles de Liberace, ou encore la scène et la salle d’exposition du Las Vegas Hilton où le musicien donnait son spectacle. Il en est de même pour la plupart des objets. Par exemple c’est le cas de la Rolls-Royce argentée conduite sur scène par Matt Damon, réellement utilisé à l’époque par Liberace lors de son show. Ou encore tous les pianos présents dans le film lui ont appartenu et faisaient partie de sa collection personnelle. Tout cela sert d’écrin à une histoire d’amour au masculin avec au centre un personnage hors norme qui transforme ce moment en une sorte d’épopée à la fois baroque et intimiste. Mais c’est aussi l’occasion de dresser untableau sans concession de la société américaine des années 70. D’ailleurs a-t-elle vraiment évolué ? La réponse ci-dessous.

ma-vie-avec-liberace-behind-the-candelabra-the-secret-life-of-liberace-20-3-gBien sûr, le film doit beaucoup à son couple vedette. Michael Douglas, (tout juste sorti victorieux de sa bataille contre le cancer) est indescriptible dans un rôle tout en démesure où pourtant il doit faire valoir les sentiments les plus subtils. Si je dis que Matt Damon est parfait, j’ai l’impression d’écrire une évidence… c’est sans doute le plus grand acteur américain du moment. Avec eux citons Dan Ackroyd, Scott Bakula, Rob Lowe, Paul Reiser, Debbie Reynolds, tous parfaits. Le film a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2013. Jugé « trop gay » pour être projeté en salles aux Etats-Unis, le film de Soderbergh, pourtant un réalisateur reconnu aux Etats-Unis !, n’a pas trouvé de distributeur sur le territoire américain, et a donc été diffusé fin mai dernier sur la chaîne HBO, qui l’a produit. Behind Candelabra (titre original de Ma vie avec Liberace) y a réalisé une audience record pour une production de la chaîne, avec 2,4 millions de téléspectateurs. Un hymne à la liberté d’aimer qui sonne à propos dans les temps que nous traversons.

Publicités

Une réponse à “Ma vie avec Liberace

  1. Avec un peu de retard dans les commentaires ……j’ai beaucoup aimé ce film , une belle et cruelle histoire comme seules les grandes amours peuvent en produire
    Un couple fabuleux tant historique que d’acteurs , un fantastique jeu d’acteurs
    On est dans le suspens , l’angoisse , on vibre dans cette ambiance grinçante et luxuriante , on souffre et on aime avec eux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s