Bonne Pomme

Véreuse

Mes fidèles lecteurs savent ma passion pour les acteurs et les actrices. Mais ils connaissent également mon exigence vis-à-vis des scénaristes. Quand Florence Quentin rassemblent à l’écran Deneuve et Depardieu, je fonce. Hélas, les plus grands ne peuvent rien quand ils n’ont rien à défendre. Gérard en marre d’être pris pour une bonne pomme par sa belle famille.  Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au fin fond du Gâtinais… En face du garage, il y a une ravissante auberge, tenue par Barbara: une femme magnifique, déconcertante, mystérieuse, imprévisible.  Leur rencontre fera des étincelles… 101 minutes pour rien ou presque. Quel raté monumental ! Lire la suite

Publicités

La lettre du jour

B comme…

bordel ambiant qui devrait régner dans l’hexagone à partir de demain à cause des énervés de la CGT qui s’arrogent régulièrement le droit de bloquer le pays sous des prétextes fallacieux qui en dissimulent d’autres, parfaitement corporatistes… quand on pense que le leader de la CGT Transports s’appelle Jérôme Vérité ?!?

Bettencourt.  Liliane a fait ses valises. La femme la plus riche du monde nous a quittés. Des spécialistes de la finance, donc forcément bien informés, nous annoncent que sa fortune a augmenté d’un milliard de dollars depuis son décès, soit en 3 jours ! Si les héritiers avaient su ça plus tôt…

Bern. Surnommé le « ravi de la crèche », notre Stéphane vient d’être chargé de mission sur le patrimoine par l’Elysée. Immédiatement, la polémique a fait rage, les historiens patentés se sont senti lésés, les anti-Macron ont fait feu de tout bois. Comme disait Francis Blanche : On est toujours l’imbécile de quelqu’un. Ce sont mes imbéciles à moi, qui m’énervent. Personnellement, je me tape de cette nomination comme de mon premier jeu de mots, la seule chose que je crains, c’est que le sieur Stéphane fasse installer des vérandas Akéna sur les façades de tous nos monuments historiques.   

Ôtez moi d’un doute

La comédie des origines

Après des études d’audiovisuel à Paris, Carine Tardieu travaille en tant qu’assistante réalisateur sur de nombreux films et téléfilms, puis comme scénariste pour la télévision. Entre 2002 et 2004, elle réalise deux courts métrages multiprimés Puis elle se consacre à l’adaptation avec Du vent dans mes mollets qu’elle réalise avec bonheur. Voici donc son nouvel opus avec cette comédie dramatique d’excellente facture servie par un casting au top. Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. Mais un jour qu’il rend visite à Joseph, Erwan réalise qu’Anna n’est rien de moins que sa demi-sœur. Une bombe d’autant plus difficile à désamorcer que son père d’adoption soupçonne désormais Erwan de lui cacher quelque chose… Tendre, émouvant souvent drôle, un très joli moment de cinéma. Lire la suite

Petit paysan

L’amour vache

Né en 1985, Hubert Charuel grandit dans le milieu de l’élevage laitier. Il décide de prendre une autre voie et sort diplômé de La Fémis. Voici son premier long-métrage tout imprégné de ses origines. Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver. Un drame poignant qui tient en haleine durant ses 90 minutes mêlant onirisme et réalisme. Un petit chef d’œuvre à ne pas rater. Lire la suite

La connerie faite homme

Et en plus, il est dangereux

Trump face à l’ONU : un spectacle (?) surréaliste. Et en plus, ce grand spécialiste de géopolitique en a profité pour inventer un nouveau pays…. Bienvenue à la Nambie dans le concert – dissonant – des nations !

La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent. (Ph. Geluck)

Aïe donc !

L’école bastonnière

A chaque jour son nouveau sigle. Ce mercredi, j’ai fait connaissance avec la DEPP, soit la Direction de l’évaluation de la prospective et de la performance – ouf ! -. Cet organisme statistique, qui dépend du ministère de l’Education, parmi moult missions, s’est fendu d’une étude sur la violence au collège et au lycée. Il ressort de leurs conclusions qu’on recense en moyenne 442 incidents graves par jour de classe dans nos établissements du secondaire ! Et encore, la violence ne vient-elle pas toujours d’où on l’attend….

A tour de bras

Jamais encore la vérité ne s’est accrochée au bras d’un intransigeant. (Nietzsche)

Le bras de fer continue à l’extrême-droite. A force de jouer petit-bras, la Marine a perdu la plupart de ses soutiens, même son bras droit… Au FN on n’a pas de bras gauche ! Et avec un seul bras, dans la marine, on rame, mais en rond.

Ça m’a coûté un bras, dit-elle, mais maintenant, elle applaudit des deux mains !